Critique Manga Space Brothers #39

8
Space Brothers

par Tampopo24 le ven. 12 août 2022 Staff

Vers l'infini et au-delà

Cette série est tellement géniale que je peine à force à renouveler mes commentaires dessus tant chaque tome est incroyable. Au coeur de celui-ci la transmission et le pardon.

L'auteur aime nous faire patienter et patienter avant les grandes retrouvailles des frères dans l'espace. Du coup, il décortique chaque aspect de la conquête spatiale qui a lieu et cette fois, c'est d'abord les progrès du Télescope Sharon qui sont à l'honneur. Quel grand moment d'émotion de voir l'accomplissement du travail de toute une vie pour cette grande dame et de toute une équipe pour les humains qui l'accompagnent. Ce chapitre est un très bel hommage au travail de l'ensemble des hommes et femmes dans l'espace et sur Terre pour continuer à faire progresser la science à un tel niveau. Et c'est un bel écho au James Webb qui a été lancé il y a peu et dont les premières images nous sont parvenues.

Mais le gros du tome est ailleurs, il est dans ce compte-à-rebours superbement géré avant l'envol d'Hibito. L'auteur nous offre des moments de vie d'une rare émotion, toujours dans la simplicité et la sobriété et pourtant ça fait mouche. On a droit à une belle camaraderie entre Hibito et ses coéquipiers que l'on voit dans leur quotidien d'homme et d'astronautes entre derniers réglages, interviews et moments en famille. On a surtout droit aux derniers petits éléments qu'Hibito devait régler pour tourner la page sur son passé à la NASA et là, ce fut magique. Sans rancune ni rancoeur, sans colère ni tristesse, il se retourne sur ce passé douloureux et apprend à vivre avec en retournant sur "les lieux du crime" et en allant voir ses anciens collègues. L'émotion est palpable. Cet arc sur Hibito est définitivement l'un des plus beaux de la série avec celui sur Sharon et les deux autres frères astronautes.

Mais la série n'est pas qu'émotion bien que celle-ci soit un gros morceau, elle est aussi avancée scientifique et coulisses de la vie des astronautes. J'ai adoré le power-up de Boogie dans ce tome et l'arrivée CHEF, c'était très frais. Je me suis beaucoup amusée aussi à découvrir tous les petits rituels superstitieux des Russes avant le décollage, et ils sont vrais en prime pour la plupart ! Toute cette symbolique existante que l'auteur raccroche en plus à la mythologie qu'il a lui-même inventé pour sa série, notamment avec les poses des frères Namba ou le nouveau rituel des Maxim 4, c'est magique !

PS / Regardez la surprise sous la jaquette ;)

En bref

Une grande série, ce n'est pas forcément une série qui époustoufle à chaque fois. Parfois, c'est juste une série qui est de qualité constante mais de grande qualité, avec de la sobriété, du sérieux, du talent et de l'émotion aussi. Ici, tout est réuni autour de personnages terriblement humains décrits dans des situations qui ne peuvent que nous émouvoir. Jusqu'où va encore nous porter Chûya Koyama ?

8
Space Brothers
Positif

Une belle rigueur scientifique

Plein de moments d'émotion

L'excellente fin de l'arc Hibito

De beaux moments de camaraderie

Un monumental hommage à la conquête spatiale et à l'ensemble de ses intervenants

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (856)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire