7
Terrarium

par Auray le ven. 19 nov. 2021 Staff

La colonie Sparka et le robot Tank

Comme d'habitude, on commence par une magnifique couverture très colorée, fidèle à l'esprit de notre série, Terrarium. Profitons de ces instants en Arcologie, car il faut le préciser, c'est déjà l'avant-dernier tome ! On avait laissé Pino, le frère de Chico notre technologue attitrée, vraiment dans un sale état après un combat déséquilibré en face d'une relique des guerres passées : le robot tank. Celui-ci est-il encore réparable ? Car, il ne faut pas oublier que c'est aussi une carcasse métallique qui héberge cette âme...

Rapidement, nous ferons un petit tour dans le passé pour l'occasion, nous donnant quelques informations précieuses. Effectivement, nous verrons le plus jeune membre de la famille encore humain... dans un piteux état certes, ce qui amènera la décision ultime que nous connaissons, à présent.

Par la suite, nous visitons une autre colonie à travers ses nouveaux membres du doux nom de Sparka. Cette fois, ce sera un cerveau électronique d'une ancienne ménagère qui donnera peut-être la piste de la fameuse maman qui a le pouvoir de sauver ce monde définitivement en péril. Autant dire que le tout tient à un fil. Mais, le souci a déjà duré des années, alors, quelle peut-être la solution ?

On voit assez peu la décharge environnante qui me donne envie de relire Gunnm de Yukito Kishiro. Le peu que l'on voit des structures complexes établies par Yuna Hirasawa est vraiment ingénieux... j'imagine que c'est beaucoup de travail en amont tout ça. En plus, on a toujours des fiches descriptives se glissant entre deux épisodes.

La deuxième partie est un peu plus dynamique et ressemble moins aux schémas narratifs habituels, même si, les robots qui mettent en route le train à destination de Centrale ressemblent à s'y méprendre au facteur des tomes précédents. Bref, un ennemi revient à ce moment-là, et chose rare, la miss rentre en action pure. Le danger est bien réel, alors il va falloir départager les plus motivés.

Au final, ce tome trois de Terrarium surprend moins par sa formule lors de la première partie, par contre, il se rattrape formidablement bien dans la seconde. Pas parce qu'il y a un combat de titan, c'est surtout qu'il y a un véritable changement qui s'opère alors chez Chico. De plus, ce voyage risque bien d'être le dernier, vu que l'on se destine à retourner au début de notre histoire. Le voyage narratif se déroule sans encombre pour l'instant en Arcologie, mais, en arrière, la roue tourne. Il est temps de savoir qui a à perdre, et qui a à gagner dans cette histoire futuriste.

En bref

« C'est quand on se bat contre quelque chose que notre vraie nature se révèle pour la première fois ! »

7
Terrarium
Positif

La couverture toujours, qui attire définitivement l'oeil

La fiche détaillée de la colonie de Sparka

La deuxième partie qui amorce le final de notre histoire

Negatif

Un première partie un peu molle

On aurait aimé encore plus de détails sur le nouvel environnement

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (609)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire