7
Wandering witch

par Sachiko-chi le lun. 25 oct. 2021 Staff

Le voyage est loin d'être magnifique...

Avec Wandering Witch, l'histoire avait mal démarré.... En effet, aucune attache pour notre protagoniste Elaina, et la succession d'histoires courtes me laissaient sur ma faim, et ces dernières ne semblaient même pas avoir de liens entre elles, autant vous dire qu'entre cette saga et moi, c'était plutôt mal barré. Mais qu'en est-il de ce tome 2 ? Eh bien, ma foi, il était plus sympathique à lire, mais surtout grâce au dernier chapitre !

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons notre Sorcière de Cendres Elaina, qui continue son périple à travers son monde magique. Elle continue son voyage de village en village ou de ville en ville pour découvrir tous les paysages, trésors, mais aussi horreurs qui remplissent le monde. En effet, tout n'est pas tout beau, tout rose, et elle va le découvrir.
Ce que je trouve assez redondant dans ce tome, c'est que dans chacune de ses villes, elle se retrouve à chercher une auberge (mais il me semble que c'était un peu la même chose dans le premier). Souvent, on reste emprisonné dans cet hébergement, et finalement on ne peut pas tout découvrir de l'univers, alors bien que l’événement se répète, les histoires sont toutes différentes. Les personnages ne sont pas les mêmes, que ce soit leur genre, leur âge, leur rang social, mais ici, ils éprouvent tous des difficultés.

Ce qui est assez drôle (je ne sais pas si c'est le terme le plus approprié par ailleurs), mais dans les trois premières histoires, elles se terminent toutes de façon assez dramatique, encore une fois toutes différentes. Mais ça me donnait presque l'impression de forcer le côté sombre des sorcières, d'accentuer les préjugés, une sorcière s'est souvent liée aux forces noires, et là j'ai eu cette idée que le passage d'Elaina était négatif, qu'elle venait sans le vouloir semer atrocité et souffrance. C'est assez étrange parce qu'elle n'est pas du genre à souhaiter le malheur aux autres, ou encore même avoir un mauvais fond.
Bien que je ne sois pas très attachée à sa personne, la trouvant un peu hautaine dans certaines situations, elle n'en reste pas moins une fille gentille, avec bon fond. Mais c'est vrai que ces événements m'ont donné l'impression que son passage ou juste sa venue était de mauvais augure. Mais je ne pense pas que ce soit le cas, la situation de ces personnes n'avaient rien à voir avec elle.
Elaina durant son voyage va être confrontée aux pires horreurs possibles, le trafic de personnes, d'esclaves qui se retrouvent en opposition avec l'innocence de ce petit garçon. La maladie qui fait des ravages, le sacrifice d'un pour le bonheur de l'autre. Ou encore, faire la rencontre d'une malédiction jetée par une personne qui a tout perdu, l'amour de sa vie et le fruit de cet amour.
Elles étaient toutes assez sombres, mais toutes touchantes, dans la souffrance, la douleur, on voit les pires travers de l'humain. Mention spéciale à Milarose, qui a un certain charisme !

Tout n'est pas sombre dans ce tome et heureusement ! Il nous faut un peu de joie et de gaieté, et c'est ce que l'on va pouvoir trouver dans la dernière histoire de ce deuxième tome. Elaina se rend dans une nouvelle ville, et elle va pouvoir y retrouver un personnage que l'on avait pu voir dans le premier tome. C'est aussi ce qui me réconcilie avec la saga, les histoires précédentes ont tout de même leur importance, sans avoir de lien direct, elles ne sont pas mises là et oubliées par la suite. J'aime beaucoup ce qu'elle dégage, elle est en totale opposition avec les énergies des autres histoires, beaucoup d'humour, de légèreté, de compréhension, et je dirai presque d'amour. Terminer ce tome avec cette histoire est une super idée pour remettre du baume au cœur, et donner aussi une nouvelle image d'Elaina plus patiente, et dans un constant apprentissage.
Mais c'est très bien d'avoir terminé sur celle-ci, puisqu'elle me semble entière. En effet, et c'est ce qui fait défaut à ce titre depuis le début, c'est que les histoires sont courtes, mais elles me laissent toujours une impression d'inachevées, comme s'il manquait quelques pages pour correctement conclure cette histoire. Je pense que ce sera le format jusqu'à la fin, et il faudra s'y habituer...

En bref

Un deuxième tome meilleur que le premier, on apprécie plus Elaina bien que l'attache ne soit pas des plus importantes. Des messages forts, des histoires touchantes et poignantes sont retranscrites ici, et sont une des forces de ce tome. Mais je trouve dommage que les histoires soient toujours aussi courtes, elles me laissent toujours un arrière goût d'inachevées...

7
Wandering witch
Positif

Des dessins toujours aussi beaux

Des personnages sympathiques

Elaina qui fait de son mieux pour aider les gens qu'elle rencontre

Des histoires touchantes avec des messages forts

L'univers qui est plus sombre que la couverture ne le laisse paraître

Le travail sur la jaquette

La dernière histoire bien placée

Le personnage de la fin qui est adorable

Negatif

Les histoires trop courtes donnent l'impression d'être inachevées

Le manque d'attache pour Elaina

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (202)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire