0
Kimi no Knife

par MassLunar le dim. 17 oct. 2021 Staff

Kimi no couteau-suisse

La réédition de Kimi no Knife continue d'aiguiser ses couteaux dans ce second volume déballant de nouveaux personnages aiguisant par la même occasion l'intrigue criminelle...

Un duo de flics plutôt prometteur ainsi qu'une victime collatéral du meurtre promettent de nouvelles pistes à cette série qui démarrait sur une base solide mais un peu classique en transformant un personnage des plus lambda en tueur. C'est d'ailleurs chose faite dans ce second tome dans lequel Shiki franchit en quelque sorte le point de non-retour. 

Sans en dire plus, cet innocent professeur voit sa personnalité légèrement évoluer dans ce second volume tandis que les motivations de son comparse sont toujours aussi troubles ( vengeance ou simple catharsis par le biais du meurtre). Un peu en retrait, Itsuki apporte un certain calme à cette série en déculpabilisant notre personnage principal mais là encore les chemins sont tortueux et ils le deviennent davantage avec l'introduction de nouveaux personnages. Parmi eux, Makihara , un personnage plutôt intelligent, issu d'un petit milieu criminel qui va également être pris dans l'engrenage.

Mesuré mais avec un peu plus d'éclat, ce second tome de ce thriller légèrement fantastique se dévore aisément. Le dessin de Yua Kotegawa est toujours aussi affuté sans jamais tomber dans des trames ténébreuses. Les personnages possèdent une beauté tout en finesse que la dessinatrice combine avec une juste sobriété expressive. On distingue aussi plus de férocité dans ce tome avec davantage de macabre qui provient aussi bien des scènes de meurtres (fort heureusement, la mangaka ne fait pas dans l'ultraviolence...) que dans l'évolution régressive des personnages. 

C'est là la grande force de ce thriller qui place littéralement la conscience de ses personnages sur le fil du rasoir. Ces meurtres sont -ils réellement des meurtres de justice puisque les victimes sont avant tout des coupables ou bien font t'ils partie d'un projet de meurtre plus vaste ? Pour l'instant, l'autrice garde le mystère sur les commanditaires même si un point commun entre les meurtres se dessine. 

Tout en préservant le mystère, Yua Kotegawa nous immerge de plus en plus dans ce second volet qui confirme ou reconfirme pour les précédents lecteurs et lectrices que nous avons bien affaire à un thriller tranchant tout en finesse. 

En bref

La lame s'aiguise davantage dans ce second opus. De nouveaux personnages font leurs apparitions dans cette engrenage meurtrier. Notre héros voit sa conscience évoluer ou plutôt régresser. Tout en restant troublant, Kimi no knife prouve ici ses qualités de thriller clinique déroulé tout en finesse avec un zeste de férocité.

0
Kimi no Knife
Positif

Notre héros de plus en plus sur le fil du rasoir

De nouveaux protagonistes pour de nouveaux enjeux

Le style sobre, précis sans trop d'éclaboussures mais avec un zeste de férocité.

Negatif

Le personnage d'Itsuki qui n'apporte pas grand chose à l'intrigue de ce second volet (si ce n'est le rôle de support) alors qu'elle incarne la dimension fantastique de ce titre;

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire