8
My Hero Academia

par Tampopo24 le ven. 17 sept. 2021 Staff

La famille, ça fait mal !

Quel putain de tome ! Excusez ma vulgarité, mais bon sang que c'était intense ! Un tome où action, révélation et tension étaient présentes non stop.

L'affrontement contre Tomura se poursuit et s'il reste assez brumeux pour moi parfois, il est vraiment intense. L'opposition et le rapprochement qui naissent entre Deku et lui sont plein de sens. L'auteur enchainement ainsi les scènes épiques et réflexives où se dessinent deux héros parasités par leur pouvoir mais de façon diamétralement opposée, l'un faisant corps avec, l'autre le subissant. Ce sera un fil rouge prometterur à suivre.

Kohei Horikoshi n'aimant pas se contenter d'un seul fil narratif, il nous balade dans un premier temps du lieu de l'action principale à ce qu'il se passe de part ailleurs. On est ainsi faussement tromper à penser que c'est là que ce jouera l'autre moment intéressant du tome. Ochaco affronte ainsi Himiko en mode *filles qui ont des choses à si dire*, bonjour le cliché ! Et Tenma va à l'encontre des ordres pour se joindre aux secours. Mais non, la surpise n'est pas là.

La bombe tombe de manière totalement inattendue au détour d'une scène banale pour la série et la couverture prend alors tout son sens. Crématorium nous apporte une révélation inattendue et très impactante, qui sera vecteur de scènes dantesques ici aussi bien côté émotion que côté action. J'ai adoré. L'auteur poursuit son fil narratif autour d'Endeavor avec beaucoup de force et de talent, mais aussi propose une réflexion poussée sur ce qu'on attend moralement des héros. Doivent-ils obligatoirement être des êtres parfaits au-dessus de tout ? Ne peuvent-ils pas être humains et commettre des héros dont ils se rachèteraient ensuite ? J'ai ma réponse et celle de l'auteur me plait assez.

Grâce à tous ces rebondissements, la tension fut palpable de bout en bout. L'auteur a enrichi encore son univers avec des surprises qui claquaient bien. Etaient-elles prévues dès le début ou inventé au bon moment ? Je ne sais pas mais elles furent très efficace. Ce combat a été rude de bout en bout. Je me suis demandée s'il oserait aller jusqu'au bout. Il a su trouvé le bon compromis finalement et cela restera un excellent arc, en espérant que la suite se maintienne à ce niveau.

En bref

L'auteur hisse encore un peu plus sa série au rang des excellents shonen de baston actuellement sur le marché. Il quitte peu à peu le schéma léger qui m'agaçait pour proposer un titre plus noir et plus profond. Je croise les doigts pour ne pas me tromper sur mon interprétation car ça pourrait donner une suite encore plus excellente !

8
My Hero Academia
Positif

Un tome ultra tendu, prenant

De l'action non stop

Des révélations inattendues qui claquent

Un vrai travail autour de la famille d'Endeavor

La mythologie continue à être creusée

Negatif

Un combat Himiko-Ochaco caricatural !

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (634)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire