7
Valkyrie apocalypse

par Tampopo24 le sam. 19 juin 2021 Staff

Adieu ami des hommes !

Il n'y a pas à dire sous ses airs de titre foutraque, ce qu'il est, Valkyrie Apocalypse propose tout de même de belles réflexions sur l'humanité, la divinité, le bien et le mal, dans un enrobage pêchu et surprenant.

Au bout de 8 tomes, on pourrait croire qu'on a fait le tour, et bien non. Les auteurs continuent de se renouveler et de nous surprendre. Avec la perte d'Heraclès, c'est un grand coup qui est porté à tous, humains comme dieux. On en vient alors à se demander si tout ça est bien justifié et jusqu'où chaque camp est prêt pour gagner.

Les auteurs laissent alors sciemment le temps de laisser se décanter les choses. On voit les humains et les dieux très remontés contre Jack. On voit les dieux très tristes de cette perte. Mais le tournoi ne pouvant s'arrêter là, on prépare quand même la suite. Ainsi lors de pages assez calmes, nous faisons la rencontre de nouveaux personnages issus du folklore japonais. Ce serait bien au passage de continuer à élargir plutôt que de se centrer sur cet archipel... Ces derniers sont pour l'un, un champion légendaire de judo, pour les autres, de célèbres membres du Shinsengumi, une organisation de samouraïs. Ils proposent ainsi une voie plutôt traditionnelle croit-on pour les prochains combats.

Ceux-ci vont s'engager dès ce tome, presque sans temps mort, avec juste une transition nécessaire au deuil de ce grand héros qu'était Héraclès, mais aussi pour nous pousser encore et toujours à nous interroger sur le véritable rôle et les ambitions de ces Valkyries présentes dans le titre et qui restent bien mystérieuses.

Le nouveau combat débute à peine qu'il offre un nouveau cadre surprenant : nous sommes sur terrain de sumo, avec un sumo légendaire et le dieu hindou de la destruction. Nous allons donc assister cette fois à un combat à mains nues, mais quelles mains ! J'adore l'idée d'opposer Shiva à un champion de sumo, qui au passage a vraiment existé (cf sa fiche Wikipedia), pour un combat au corps à corps. Cependant les auteurs nous surprennent par un affrontement tout sauf conventionnel comme d'habitude. Certes l'un d'eux est sumo mais nous ne sommes pas dans un combat de sumo et on va vite le comprendre. Cela va permettre au héros de l'humanité de transcender de manière fort surprenante sa nature.

Enfin, les mangakas nous réservent une dernière surprise, un dernier bouleversement, avec des tensions hors arène qui éclatent et pourraient donner lieu à un autre affrontement hors cadre à suivre en parallèle avec celui que tout le monde regarde. Ça casse enfin la dynamique bien huilée du tournoi et cela intervient à un moment judicieusement choisi quand les frontières entre dieux et humains, entre bien et mal, se floutent.

En bref

Alors que le titre a tout du récit de baston déjanté, depuis le début il recèle bien plus de richesse. Ici, j'ai trouvé touchant ce deuil fait d'Heraclès, et j'ai aimé être surprise par ce nouveau héros sumotori qui va révéler des forces cachés, pendant que le combat gronde aussi dans les coulisses. Un nouveau tournant bien engagé !

7
Valkyrie apocalypse
Positif

Un bel au revoir à Héraclès

Un tournant dans la série

Des surprises en pagailles

On s'interroge toujours sur les Valkyries

De nouveaux cadres de combat sur et hors du ring

Negatif

Le centrage sur des héros japonais dans ce tome...

Un tome de transition où l'action peut se faire attendre pour certains

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire