8
Aria

par Tampopo24 le dim. 13 juin 2021 Staff

Dernière balade

Aria appartient à cette veine de série calme et reposante dont les japonais ont le secret et grâce à cela elle m'aura enchantée de bout en bout, m'offrant un joli havre de paix doux et chaleureux.

Dernier tome oblige, Kozue Amano sort un tout petit peu de son format épisodique pour proposer des chapitres qui se suivent un peu plus et offrent une évolution certaine de notre trio d'héroïnes ainsi que de leurs mentors. Cela est fait avec un grand naturel, comme si c'était juste l'aboutissement de tout ce à quoi on avait assisté jusque là, et c'est le cas. Ainsi, cela passe tout seul et on est une fois de plus emporté par une bouffée d'émotions.

Nos apprenties ondines ont bien grandi. Leur amitié et entraide est belle à voir, l'amour pour leurs mentors aussi, ainsi que leur passion pour leur futur métier et la tendresse qu'elles ont pour la ville où elles évoluent. Il est donc temps de franchir la dernière étape. L'autrice nous raconte avec tendresse l'évolution de chacune d'entre elles, entre peur d'être à la traine ou de ne pas être à la hauteur, peur de rester seule, peur de se perdre de vue. C'est beau, tendre et émouvant. Les parallèles avec leurs prédécesseuses sonnent juste et rajoutent une belle couche d'émotion car ces femmes sont désormais un peu comme une famille, où les mères transmettent leur passion et leurs valeurs à leur fille, avant de leur donner un nouveau nom. C'est beau et plein de symbolique. Nous assistons ainsi une métamorphose celle de nos chenilles en beau papillon qui oscilleront sur les canaux de Neo-Venise sur Aqua / Mars.

Le récit reste donc très émouvant tout du long car en plus d'assister à cette renaissance, nous disons également, nous lecteurs, au revoir à cet univers plein de charme et de personnages attachants. L'autrice nous offre donc une dernière et longue balade dans les eaux d'Aqua, le temps de croiser les anciens lieux et personnages chers à notre coeur. Kozue Amano conserve et entretient jusqu'au bout cette atmosphère si particulière, entre tranche de vie et fantastique avec une belle touche d'onirisme. Les pages où nos jeunes héroïnes voguent tout simplement sur les canaux de Neo-Venise sont tellement beaux et apaisants que cela ne choque pas d'y croiser des êtres extraordinaires ou de se sentir emporter presque dans une autre dimension. C'est une magie propre à cet univers et ce lieu.

En bref

J'ai donc été très émue par ce dernier tome et en même temps je me sens apaisée et heureuse pour ces jeunes filles qui ont réussi à réaliser leur rêve, ces mentors qui ont réussi à parfaitement les accompagner et ces amis qui ont su les soutenir et leur donner la foi et le sourire. Aria est définitivement une très belle lecture, pleine de belles valeurs, qui fait chaud au coeur autant qu'elle rafraîchit l'âme et enchante les yeux par ses compositions divines, qui ne donnent envie que d'une chose : c'est d'aller à notre tour visiter Neo-Venice avec ces ondines. Merci Kozue Amano !

8
Aria
Positif

Une fin parfaite

Une bouffée d'émotion

Un très beau voyage visuel

De belles rencontres

Une jolie évolution

Une dernière balade sous forme d'au revoir parfaitement juste

Negatif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire