7
Lonely World

par Niwo le jeu. 10 juin 2021 Staff

400 ans

Lonely world fait partie des univers contemplatifs comme « L’enfant et le maudit » et « Somali et l’esprit de la forêt ». Un titre qui joue beaucoup sur le ressenti, et la sensibilité de chacun, l’interprétation. C’est donc toujours avec appréhension que je démarre ce genre de séries.

Lonely World nous plonge dans un univers où les golems (robots autonomes) vivent pour servir les humains. Cependant, cela fait plus de 400 ans que les humains ont disparu. Les golems continuent leurs fonctions et en sont totalement dépendants. Un jour, une jeune fille du nom de Shii se réveille dans ce monde sans savoir comment elle en est arrivée là, et pourquoi des golems cône essaient de la trouver. Elle rencontre Bulb, un golem qui essaie de s’autodétruire en découvrant la mort de son maître. Elle lui donne un nouveau but dans la vie : la protéger au péril de son existence.

Ce premier tome nous introduit l’univers et ses personnages. C’est toujours le risque, d’autant plus dans ce genre de titre qui se base énormément sur la subtilité. Mais à ce niveau-là, c’est plutôt réussi. On a quelques éléments de réponse en fin de tome qui donnent envie d’en découvrir davantage.

Malgré la tristesse de cet univers, c’est un titre très doux avec une belle histoire qui se profile entre Shii et Bulb. Evidemment, ça reste un scénario classique qu’on voit souvent dans ce genre de titre. Cependant, l’auteur a réussi à apporter cette petite touche d’originalité qui nous attendrit au fur et à mesure de la lecture. Notamment ce golem qui, sans parler, parvient à exprimer une véritable individualité.

J’attends de découvrir les prochains tomes pour me faire un avis plus détaillé, mais pour l’instant je suis charmé par cet univers.

En bref

Lonely World malgré un schéma scénaristique classique parvient à séduire avec une ambiance douce et intrigante, surtout en fin de tome. Les deux personnages principaux sont attachants et leur histoire mérite d'être racontée à mon sens.

7
Lonely World
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (394)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire