6
Le jour où j'ai décidé d'envahir la terre

par Tampopo24 le mar. 2 févr. 2021 Staff

Une extraterrestre découvrant l'été

Après une petite pause un peu plus longue que d'habitude, covid et confinement obligent, voici ce charmant tranche de vie SF de retour.

Je suis la première à saluer l'ambiance atypique de la série depuis ses débuts, mais même en sachant que c'est léger en science-fiction, que c'est très tranche de vie et souvent un peu calme, là ça l'était quand même vraiment trop dans ce tome, qui est presque entièrement fait de remplissage... Et en même temps, le ton totalement décalé m'a par moment fait penser avec ravissement au poétique Aria, alors je suis partagée. Ce ne fut pas une lecture accrocheuse comme lors des premiers tomes mais j'ai quand même passé un joli moment.

A l'approche des vacances, nos héros doivent remonter leurs notes. Quoi de mieux pour cela qu'une petite séance de révisions entre amis ouvrant sur des discussions banales à premières vues mais très significatives pour la suite. De même, on a droit à la petite visite habituelle à la piscine, avec les fameuses blagues sur les maillots, le tout dans une humeur toujours bon enfant. Puis au détour d'une page, on entend parler d'un personnage assez mystérieux, qu'on va petit à petit retrouver en filigrane dans les épisodes suivant. Reprenant des thématiques vues et revues dans les mangas se déroulant au lycée ou au collège, l'autrice déroule sa petite histoire tout tranquillement, approfondissant l'air de rien ses personnages et leur relation, nous préparant à quelque chose qui risque de nous secouer. 

J'ai été touchée par les émotions simples des personnages. J'aime toujours la dynamique entre les deux jumeaux, ainsi qu'entre Koichi et Otori. Les personnages d'Ayla et Nagi restent intrigants par tout ce qu'ils cachent encore, l'un et l'autre incarnant de possibles rebondissements pour la suite. Mais c'est surtout la figure du vieux monsieur, vieil extraterrestre qui a vécu bien plus longtemps que tout être humain qui m'a plu dans ce tome. Il introduit un thème cher à la littérature de science-fiction : la longue vie et la mémoire. Simple mais émouvant. Enfin, la petite nouvelle introduit vraiment juste à la fin a l'air terrible et j'espère qu'elle va bien semer la zizanie.

En bref

Ainsi même si ce tome est moins prenant que les précédents et plus léger de premier abord, il renferme quand même de jolis moments parfois anecdotiques mais parfois plus profonds qu'ils n'en ont l'air. Le groupe évolue joliment. La SF m'a un peu manqué mais les promesses de chamboulements pour la suite ont compensé dans la dernière ligne droite.

6
Le jour où j'ai décidé d'envahir la terre
Positif

Une belle ambiance tranche de vie faisant penser à Aria

Un joli groupe "d'amis"

Une belle rencontre avec un vieil extraterrestre

La promesse d'un futur chamboulement

Negatif

L'impression d'avoir un tome de remplissage

Pas assez de SF

Des thématiques classiques

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (538)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire