• Critique Eye Shield 21 par

    Sena, lycéen chétif, a toujours été le larbin et le souffre-douleur de ses camarades de classe. Arrivé dans son nouveau lycée, où il retrouve son amie d'enfance Mamori, il souhaite tourner la page en intégrant un club. Très vite, il est repéré grâce à son incroyable vitesse (acquise en faisant le larbin !) par Hiruma, le responsable du club de football américain, qui ne cessera alors de le harceler par tous les moyens (y compris la torture) pour qu'il intègre le club. Sena cède et devient le troisième membre du club de football américain, après Hiruma et Kurita, une gentille bouboule à la puissance phénoménale. Puis ils devront très vite recruter (par tous les moyens, bien entendu !) d'autres joueurs pour former une équipe, en vue du championnat inter-lycées qui débute le lendemain ! C'est sur ces bases que commence ce shonen sportif recelant un grand nombre de richesses !

    L'originalité d'Eye shield 21 est en premier lieu le sport qu'il aborde: le football américain. Si vous ne connaissez rien de ce sport, n'ayez aucune crainte, car les règles sont expliquées petit à petit au fil des tomes.

    Sur ces bases, les auteurs nous offrent un manga savoureux !

    L'humour est très présent, et la première chose qui frappe, ce sont les physiques vraiment excellents et les caractères des principaux personnages: ainsi, Hiruma a un physique démoniaque qui colle parfaitement avec son hilarante personnalité (il n'hésite pas à torturer et menacer son entourage pour arriver à ses fins !), Kurita ressemble à une grosse bouboule toute gentille, et là aussi, ça colle plutôt bien au personnage. Monta a un physique de singe, etc... tous les personnages, ausis bien alliés qu'adversaires, sont vraiment différents et ont leur propre personnalité et leurs propres raisons de se battre pour l'emporter.

    Au fil des tomes, le scénario sait se faire de plus en plus prenant et intense, les personnages évoluent beaucoup, à commencer par Sena qui, au début peu emballé par la perspective de faire du football américain, va peu à peu se découvrir une passion pour ce sport. Moments de doute, détresse face à la défaite, rebondissements de dernière minute, découverte des différents adversaires, intrigues secondaires... absolument tous les ingrédients sont là pour faire d'Eye Shield 21 un excellent divertissement, même si on n'évite pas quelques grosses ficelles propres à ce genre de manga.

    Le tout est sublimé par le coup de crayon de Yusuke Murata: précis, détaillé, dynamique et original. Un véritable plaisir pour les yeux. Certaines pages sont tout bonnement hallucinantes tant le dessinateur maîtrise son sujet.

    Moi qui ne suis d'habitude pas friand de shonen sportif, je ne peux que conseiller Eye Shield 21 !

    8

    JoeHarper - 01 janvier 1970

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Eye Shield 21 ?
Ecrire une critique