SELECT a.id,a.date,a.contenu as avis, n.note, u.user_id, u.username, u.user_avatar, u.user_avatar_type,u.user_regdate,a.element_id as planning_id, p.volume FROM ms8.PLANNING as p, ms8.critiques as a LEFT JOIN ms8.phpbb3_users AS u ON a.user_id=u.user_id LEFT JOIN ms8.NOTES_TOMES AS n ON a.element_id=n.planning_id AND u.user_id=n.user_id WHERE p.id=a.element_id AND a.id='35629'
  • Critique 12 ans T.3 par

    Le deuxième tome fut nettement plus convaincant que le premier, l’idée d’exploiter les petits tracas et les premiers émois amoureux de jeunes filles âgée de 12 ans offre jusqu’à présent une lecture fraîche et agréable. Le précédent opus étant consacré à Hanabi, celui-ci sera sans doute dédié à Yui qu’il nous tarde de mieux connaitre. Après les premières règles et l’achat du premier soutien-gorge, de quels tracas l’auteure va-t-elle nous parler ?

    A cet âge-là, on est souvent tiraillé entre l’envie de devenir une adulte et celle de rester une enfant. Yui s’emporte contre les garçons qui prennent plaisir à la charrier et s’en fait pour des petites choses anodines. Quant à Hanabi, elle est triste d’avoir perdu l’un de ses amis et tente d’en comprendre les raisons.

    On débute donc ce troisième tome en compagnie de notre adorable petite héroïne, Hanabi et on reprend l’histoire là où on l’avait laissée précédemment. En effet, Tsutumi est amoureux d’elle et ne supporte pas de la voir filer le parfait amour avec Takao. Si Takao a compris la nature de ses sentiments, ce n’est pas le cas d’Hanabi qui ne s’est rendu compte de rien et qui va souffrir de la situation. Si les réactions de Tsutumi sont touchantes face à ce premier échec en amour, celle d’Hanabi le sont encore plus puisqu’elle va continuer à prendre soin de lui malgré la froideur du jeune homme. Un passage mignon toujours parsemé de petites touches d’humour afin que le récit conserve son ton léger et frais. On pourra malgré tout reprocher la trop grande maturité de Takao, la différence à ce niveau-là est d’ailleurs trop flagrante avec les autres personnages et peu plausible pour son jeune âge ; gentleman trop précoce à mon goût.

    Ensuite, on va s’intéresser d’un peu plus près à notre deuxième couple phare et dont on ne connait que les prémices de leur couple pour l’instant à savoir Yui et Kazuma. L’auteure ne s’étant pas facilité la tâche en mettant en scène l’histoire de deux héroïnes, il est rassurant de voir que le reste du tome lui est consacré et qu’elle n’a pas été relégué au statut de simple personnage secondaire. De plus, le fonctionnement du couple Yui/Kazuma est totalement différent de celui d’Hanabi/Takao et est plus en adéquation avec leur jeune âge à mon sens. En effet, il n’est pas toujours facile de communiquer surtout lorsqu’on est encore un enfant et qu’on ne connait pas grand-chose à la relation de couple. L’auteure en profite donc pour confronter ses lecteurs à une autre vision des premiers rendez-vous amoureux et d’explorer d’autres situations à travers les angoisses de notre petite Yui ; une bonne idée.

    Enfin, on constate avec un certain plaisir que l’auteure continue d’exploiter les petits tracas qu’on peut rencontrer à cet âge comme par exemple l’apparition des premiers boutons et de la pilosité ou encore cette lubie qu’ont toutes les filles de vouloir une grosse poitrine. C’est traité de manière toujours aussi efficace et divertissante ; un passage qui nous replonge avec amusement dans nos propres souvenirs.

    Un bon tome dans la lignée du précédent, on s’attache de plus en plus à nos deux petites héroïnes qui se montrent toujours plus mignonnes face à leurs doutes. L’auteure développe plus en profondeur le personnage de Yui, ce qui lui permet de donner plus de richesse à son récit en multipliant les points de vue concernant les premiers émois amoureux et d’explorer ainsi d’autres pistes de réflexions. L’humour est toujours aussi présent et rend la lecture très agréable. Frais et mignon !

    7

    snoopy - 30 septembre 2016

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu 12 ans T.3 ?
Ecrire une critique