• Critique Munto par

    Ce n'est pas une surprise, car je m'attendais à une excellente série de la part de Kyoto ... Et je l'ai eu !!
    De plus, on y retrouve déjà beaucoup de thématiques usuelles de ce studios.
    La série dispose d'un concept de départ assez standard, mais elle l'exploite plutôt bien, et surtout, elle dispose d'un univers très complet et conséquent, si bien que on est parfois un peu perdu (la faible durée de la série empêche toute explication :/). Mais, malgré ce maque de temps, KyoAni prend tout de même le temps de bien développer ses deux protagonistes principaux, résultat on se retrouve avec deux héros très travaillés, très crédible et en somme, très vivants :D !
    Comme toujours avec ce studio, c'est graphiquement superbe, surtout pour un jeune studio (le 2nd OAV est tout de même un peu plus beau que le 1er). L'animation est super fluide et n'as pas pris une ride (contrairement à la 3D, qui est rare tout de même ^^). Sans compter l'excellente réalisation, et la très bonne direction artistique.
    La série dispose vraiment d'une identité graphique bien à elle, tout en se conformant au style de la KyotoAnimation, déjà visible à cette époque.

    Les seuls reproches que j'ai à faire concernent la musique, trop oubliable (mais certains morceaux sont tout de même excellents), et surtout les fins (celle du 1er OAV, comme celle du 2nd), trop rapides. Notamment la toute fin, osée, mais brutale ^^.
    En fait, on reprochera surtout à la série d'être trop courte (et pourtant elle accomplie en peu de temps beaucoup de chose) ... ça tombe bien, un reboot de 9 épisodes est sorti ^^.

    Je conseil ces OAVs, biens entendus aux fans de ce studios, ceux qui ont aimés l'atmosphère de Clannad et de Kanon (2006). Aux amateurs de fantasy également. Et surtout aux curieux, car une série de 2 OAVs de moins de 2h, ça se regarde très vite, et en plus c'est très bien (comme ça, vous ne perdez pas trop de temps si ça ne vous a pas plu ^^).

    7

    DemiCercle - 04 mai 2014

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Munto ?
Ecrire une critique