Critique Manga Father's vampire #1

3
Father's vampire

par Sherryn le jeu. 18 juil. 2013 Staff

Les boys love des éditions Soleil ne volent en principe pas très haut, eh bien ce n'est pas Father's Vampire qui constituera l'exception à la règle. Comme ses pairs, ce manga se pose comme un titre sans queue ni tête dans lequel on recherche vainement le scénario, les tribulations des personnages ayant lieu chapitre après chapitre, sans qu'il n'y ait de fil rouge pour l'ensemble.

Pour faire bref, voici tout ce que ce manga n'a pas : un scénario suivi, des personnages approfondis et complexes, un univers fantastique richement développé (on voit un peu les oreilles du lycanthrope, le fantastique s'arrête plus ou moins là malgré la myriade de créatures censément surnaturelles), du sérieux ou de la psychologie. Voici ce que vous y trouverez à la place : de la légèreté (le terme « superficialité » conviendrait peut-être mieux encore), de l'humour, des sous-entendus sexuels.

Pour ce dernier point, on insiste bien sur l'expression « sous-entendus ». Car oui, contrairement à d'autres manga de la collection Eros, là où Father's Vampire fait fort, c'est de réussir à faire dans la demi-mesure sur tous les points, même celui-là. Donc, il y a des sous-entendus sexuels en permanence, mais visuellement, on ne voit rien, au point que la mention « pour public averti » paraît presque excessive.

Father's Vampire de Soleil est donc un énième BL léger, sans suivi scénaristique, où l'humour ou plutôt le délire prime sur tout le reste. Graphiquement, c'est assez correct mais sans être beau, les formes de visages étant un peu bizarres. Dans l'ensemble, pas de quoi fouetter un chat.

En bref

3
Father's vampire
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire