5
The Boss

par ivan isaak le dim. 17 juin 2012 Staff

Dans le rabat de couverture de ce troisième volume de The boss, Lim Jae-Won avoue n'avoir jamais réussi à écrire une série de plus de 10 épisodes. Quand on sait que le titre possède déjà 66 tomes en Corée et qu'il est toujours en cours, cette anecdote a une autre saveur. Et encore plus après la lecture de ce volume, dont le niveau global est très moyen et qui nous laisse dubitatif quant à l'immense succès de la série dans son pays d'origine...

Sang Tae se retrouve au milieu d'une petite "guerre des gangs" et va décider d'y mettre son grain de sel sans que personne ne lui ai vraiment demandé quoi que ce soit. Bien évidemment, tout cela ne se fera pas sans heurts et notre héros devra affronter des adversaires de taille.

Après 2 premiers volumes sympathiques mettant en place le personnage principal et quelques personnages secondaires, ce troisième volume ne permet pas au titre de prendre son envol en nous proposant un scénario d'une extrême banalité et sans éclats. Pis, certains passages sont même plutôt ridicules, notamment celui où notre héros prétend avoir la tête dure comme de la pierre et donc être capable de casser du bois ou des briques sans sourciller. Assez désolant comme "idée".

Un scénario plutôt "léger" d'un côté donc, et un graphisme qui l'est tout autant. Si les couvertures paraissent plutôt léchées, le style global l'est nettement moins et fait preuve de beaucoup d'approximations. On espère toujours voir apparaître, avec le temps, une amélioration de l'aspect visuel mais il faut reconnaître que cela reste pour le moment l'un des principaux points noirs d'un titre qui n'a malheureusement pas suffisamment de qualités pour faire passer ce "détail" au second plan.

Avec une histoire qui sent terriblement le déjà vu et un graphisme hésitant, The boss ne réussit pour le moment pas à tirer son épingle du jeu et à justifier son statut d'oeuvre phare au pays du matin calme. Sa lecture reste aisée et fluide, mais dénuée d'un réel intérêt de fond. Espérons une amélioration rapide afin que le titre puisse encore avoir une chance en France... En tout cas, c'est plutôt mal parti.

En bref

5
The Boss
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire