4
Momo Lover

par opaline le mar. 1 mai 2012 Staff

Un second tome assez moyen qui plaira sans doute aux toutes jeunes filles mais qui trouvera un intérêt somme toute limité aux lectrices aguerries du genre.

Si le premier tome se révélait tout aussi moyen, le grand intérêt de l’histoire résidait dans le personnage du bébé : Momo. Mais ici, le bambin est plus mis en retrait pour permettre au trio amoureux de prendre plus d’importance. Seulement, l’intérêt pour cette histoire d’amour vu et revu étant vraiment peu attrayant, on regrette que Momo soit reléguée au second plan

On a d’ailleurs plus d’amusement à découvrir entre chaque chapitre les illustrations des tenues d’animaux refusées pour le bébé que pour l’intrigue principale qui s’avère vraiment trop clichée. Ce titre perd donc un peu plus en intérêt. Le schéma narratif au-delà du classicisme ambiant reste vraiment très naïf et rempli de situations trop convenues

Bien que l’on soit dans une série courte, on n’aurait pu avoir un semblant de suspense dans l’intrigue amoureuse mais non, on nous sert du réchauffé et qui plus est bien mal amené. Enfin, le personnage de Momo est d’ailleurs bien moins intéressant que dans le volume 1 et les gags liés au bébé sont un vulgaire copié/collé de ceux rencontrés précédemment.

Un second et avant-dernier tome un brin décevant qui a perdu de son charme du début et qui s’avère vraiment trop juste pour qu’on lui accorde un réel intérêt.

En bref

4
Momo Lover
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire