5
Shinjuku Fever

par chris936 le sam. 7 avril 2012 Staff

C'est avec ce 3ème volume que l'on constate que, malheureusement, la magie ne fait déjà plus effet.
On n'y trouve en effet rien de neuf. Pire, on a l'impression de relire encore et toujours la même chose. Les personnages changent, mais le schéma suivi reste le même. Systématiquement.

De plus, l'excès de gentillesse et de bonne volonté du héros a quelque chose d'agaçant. Sa foi inébranlable en son prochain, même après s'être fait traîner dans la boue, ne paraît pas naturelle. Certes, il s'agit du concept même de Shinjuku Fever, mais c'est bien pour ça qu'on en perçoit déjà les limites.

En outre, les mêmes erreurs éditoriales sont toujours à déplorer : le manga ne semble pas avoir fait l'objet d'un travail d'adaptation très poussé (vu qu'il y reste pas mal de mots japonais dont on aurait allègrement pu se passer) et, surtout, les dialogues sont encore et toujours mangés par la reliure. Il vous faudra donc, comme précédemment, soit éventrer votre manga pour essayer de lire les textes, soit tenter de les deviner. Joie.

Si l'histoire principale de ce volume 3 (qui occupe tout de même une bonne moitié du tome) est relativement réussie, ce n'est donc hélas pas le cas de toutes les autres, qui sont courtes et peu originales. La fraîcheur des premiers tomes a disparu, ne laissant à Shinjuku Fever pas grand-chose qui vaille réellement le détour. Et si en plus, la lecture continue d'être si laborieuse à cause de la "qualité" d'édition, on aura tôt fait de se tourner vers d'autres titres plus attrayants.

En bref

5
Shinjuku Fever
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire