Critique Manga Yu-Gi-Oh! 5D's #1

5
Yu-Gi-Oh! 5D's

par chris936 le dim. 22 janv. 2012 Staff

Après Yu-Gi-Oh, Yu-Gi-Oh R et Yu-Gi-Oh GX, c'est désormais à l'épisode 5D's de débarquer chez nous dans sa version manga. Jusqu'ici, seule la série originale méritait véritablement le détour. Yu-Gi-Oh 5D's est-il venu modifier la donne ? Malheureusement non. Même si ce nouveau manga n'est pas le pire de toutes ces séries dérivées, son niveau n'est pas suffisamment élevé pour en faire un titre incontournable.

Comme on pouvait s'y attendre, 5D's n'a en fait à nous offrir que des duels de cartes, qui s'enchaînent déjà à une vitesse assez impressionnante. D'un côté, tant mieux puisque c'est probablement ce que le lecteur qui connaît un peu la licence espérait sans doute y trouver, mais d'un autre côté, tout cela semblera peut-être un peu trop rapide aux yeux de certains.

La grande différence par rapport aux autres mangas Yu-Gi-Oh, c'est qu'ici les duels se font à bord de motos (les "D-Wheel"). Quel intérêt ? Aucun ! Peut-être que le but était de dynamiser encore un peu plus les affrontements de cartes, mais dans l'absolu, cela ne change rien du tout : les joueurs piochent leurs cartes et les placent sur leur Duel Disk comme c'était déjà le cas lorsque les duelistes jouaient sur leurs 2 pieds.
En fait, ces motos sont même plus déstabilisantes qu'autre chose puisqu'elles nous amènent à nous interroger sur l'intérêt qu'il y a à imposer une victoire avant d'avoir parcouru une certaine distance ou à accélérer la vitesse de son engin. Mais il faut dire qu'en dehors des duels eux-mêmes, la cohérence n'est pas vraiment au rendez-vous, comme en témoigne la "règle" qui amènera le héros à déjà affronter l'un des meilleurs duelistes.

Léger problème également du côté des dialogues et de la traduction : certains termes anglais ont été conservés alors qu'une traduction aurait sans doute été plus judicieuse ("token" au lieu de "jeton"). De plus, Fudô, le personnage principal, énerve déjà à parler de son "feel" sans arrêt, mais c'était probablement déjà le cas dans la V.O. Mais ce qui choquera sans doute le plus ceux qui connaissent déjà Yu-Gi-Oh 5D's, c'est le fait que Jack Atlas est désormais devenu Jack Atlus. Une erreur manifeste du traducteur qui en rebutera plus d'un.

5D's affiche déjà plusieurs défauts, mais offre tout de même quelques duels distrayants en compagnie de sa galerie de nouveaux personnages a priori assez sympathiques (car 5D's est, tout comme GX, totalement indépendant des autres séries, pour ceux qui l'ignoreraient). On est bien loin de la qualité de Yu-Gi-Oh tout court, mais les fans de la licence pourraient y trouver leur compte.

En bref

5
Yu-Gi-Oh! 5D's
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire