4
The Bullet Saint

par ivan isaak le lun. 4 avril 2011 Staff

Le professeur Bae est la cible d'un agent travaillant pour le Vatican et qui possède avec lui l'un des 3 trésors sacrés : Marie, la gardienne du miroir sacré. La vie de la maitresse de Yuk est en danger...

Uriel arrive donc dans la chambre de Bae et s'apprête à la tuer. Mais c'est sans compter sur Yuk, qui vient affronter l'envoyé du Vatican. Et alors que les trois trésors sacrés, réunis dans la même pièce, commencent à s'entretuer, il semblerait que tout ceci soit le résultat d'une manipulation orchestrée par un troisième "clan"...

Après un tome 1 accrocheur et prometteur, malgré ses défauts, le tome 2 n'avait pas réussit à nous convaincre. On attendait donc beaucoup de ce troisième opus. Et il est dommage de constater que la direction prise par le second volume est toujours d'actualité ici. Avec une intrigue à tiroirs très compliquée à suivre, The bullet saint perd progressivement en intérêts à la lecture de ce tome pour en regagner (un peu) à la toute fin. Les trois premiers quarts de ce tome sont en effet très difficiles à suivre, à cause d'enchainements pas toujours très réussis, de découpages approximatifs et d'un dessin cette fois vraiment trop irrégulier pour ne pas gêner la lecture. Même si on reconnaitra aux auteurs la capacité à instaurer une "ambiance" (le terme est un peu fort pour The bullet saint), on regrettera cette impression de fouillis qui reste après la lecture de ce tome, que ce soit au niveau du scénario ou du graphisme...

Toujours plus décevant, The bullet saint perd encore en intérêt avec ce 3ème tome. Si la fin laisse de l'espoir, il va falloir plus de clarté dans les idées, les enchainements et le dessin pour réellement satisfaire le lecteur. A suivre...

En bref

4
The Bullet Saint
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire