7
Dance in the Vampire Bund

par Den d Ice le ven. 17 déc. 2010 Staff

Dernier Young des éditions Tonkam, Dance in the Vampire Bund commence plutôt bien avec un premier tome sympathique qui instaure de solides bases scénaristiques, malgré quelques éléments qui peuvent sembler dérangeant.

Mina Téppès, Reine du peuple des vampires s'entoure de son garde du corps, Akira, issu du peuple de la terre, suite à une promesse faite il y a quelques années. Suite à cela, la dirigeante annonce au monde entier, l'existence des vampires. Bénéficiant d'une ile en échange du paiement de la dette économique japonaise, Mina invite les vampires du monde entier à venir la rejoindre, afin de créer un arrondissement où ils pourront vivre entre eux, en paix. Cependant, de tels desseins ne conviennent pas à certains humais, mais aussi à certains vampires...

Les événements avancent lentement dans ce premier opus, mais sont judicieusement amenés. Ainsi, le lecteur ne se sent pas perdu une seule minute face à un scénario qui semble fortement intéressant et accrocheur. Les tomes suivants nous en diront plus sur la direction que compte prendre la série, mais pour l'heure l'objectif est rempli : susciter l'intrigue du lecteur.

Mina est un personnage particulier. Agée mais petite, elle dégage un charisme d'une adulte sachant où mener son peuple. Ne vous fiez donc pas à son apparence, la petite est en réalité une grande! Néanmoins, l'auteur a su développer en fin de tome, un autre aspect de sa personnalité, bien plus enfantin et innocent, en adéquation avec son physique de petite fille d'une dizaine d'années. Bien évidemment cette facette intime n'est pas celle exposée, et seul son garde du corps attitré, Akira, en est témoin.
Autre point important, l'ambiguïté de la relation entre Mina et Akira. Rapidement un lien fort les unis et nombreuses sont les scènes où nos deux héros se tournent autour.

Justement c'est ce point là qui peut être dérangeant pour certains. L'ambiguïté entre les deux protagonistes ne pose aucun problème. Néanmoins, l'auteur marche sur des œufs, concernant l'apparence de la jeune reine. Même si elle est âgée, elle conserve une apparence de petite fille, et n'est pas farouche quand il s'agit de se dénuder. Même si aucune scène n'est choquante, les plus réticents au "lolita complex" pourraient ne pas apprécier.

En bref, un Young qui commence bien, avec de solides bases suscitant l'intérêt du lecteur. Une énième série sur les vampires, mais qui a le mérite de sortir du lot, et de la bonne façon. A suivre en janvier.

En bref

7
Dance in the Vampire Bund
Den d Ice Suivre Den d Ice Toutes ses critiques (870)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire