Critique Manga Komi cherche ses mots #1

7
Komi cherche ses mots

par Auray le mar. 16 août 2022 Staff

Komi cherche des ami(e)s

Tout d'abord, parlons goodies ! Vous avez jusqu'en septembre pour acheter deux tomes de la série, Komi cherche ses mots, afin de pouvoir repartir avec une petite ardoise magnétique à l'effigie de ses personnages. De quoi trouver du vocabulaire adapté pour d'aider au mieux la petite dans cette quête estivale. Avez-vous remarqué que le titre était écrit justement à la craie ?

Il faut le préciser, le premier épisode est vraiment impeccable. Il pose tout de suite les bases de cette histoire en touchant son public en plein cœur. Komi est une fille pas comme les autres, elle est belle, intelligente, bien dans sa tête et dans son corps. En tout cas, elle semble paraître aux yeux de toute son école. Tadano, par les lois immuables du destin, est lui aussi touché par cette véritable déesse vivante, ensuite, rapidement, ce sera le seul à la percer véritablement à jour.

Comme nous le stipule Monsieur Tomohito Oda, Komi est atteint d'anxiété sociale, ce qui fait qu'elle cherche en permanence ses mots. Elle peut même bégayer. À force de vouloir se cacher face à certaines situations qui la mette en avant, elle peut même donner l'impression d'être assez froide. Une manière de se protéger en éloignant son prochain.

Mais voilà, la glace est brisée grâce à son camarade de classe qui va tout faire pour qu'elle réalise son rêve, c'est-à-dire, trouver cent amis. Ce sera lui le premier, bien qu'il en veuille un peu plus. Mais, la délicate jeune fille n'est pas du tout prête à ce genre de sentiment pour le moment, et, ce dernier le voit bien. Ce sera un long chemin qu'ils parcourront ensemble.

Certains camarades vont rapidement être ajoutés à la liste de Komi, comme celui qui était dans l'entourage de Tadano. Personnage qui aime se travestir, Najimi Osana est quelqu'un qui l'assume entièrement pour un jeune collégien. Mais, on se doute que ça n'a pas toujours été le cas, on a hâte d'en savoir plus dans l'avenir. En tout cas, il joue beaucoup sur son apparence : il devient mec quand ça l'arrange ! J'ai trouvé celui-ci bien plus savoureux que le second. Effectivement, le prochain est une jeune fille qui ne sert qu'à suivre tout le monde comme un gentil toutou. Ce comportement est d'ailleurs porté à l'extrême. Ce manga met bien en avant qu'il faut de tout pour faire un monde, non ?

Si la première grande histoire qui sert d'introduction est parfaite, la suite connaît quelques difficultés par son côté répétitif. Pour autant, comme souvent dans les mangas, ce n'est que le premier volume. On y voit d'ailleurs apparaître quelques scènes issues du quotidien de Komi. J'ai adoré celle se passant au restaurant. Je suis sûr que c'est déjà arriver à beaucoup de se faire mal comprendre à ce point. Au final, le deuxième risque de gommer ces quelques défauts de débutant. J'y crois vraiment ! Comme un Tadano en sa Komi !

En bref

« Je me disais que peut-être tu avais du mal à parler aux gens ?»

7
Komi cherche ses mots
Positif

Des couvertures travaillées

Une bonne entrée en matière

Graphiquement sympathique

La complicité entre Komi et Tadano

Quelques personnages secondaires réussis...

Negatif

… d'autres, moins !

Répétitif, car il faut trouver cent amis quand même !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (743)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire