Critique Manga Mars red #3

8
Mars red

par MassLunar le ven. 13 mai 2022 Staff

Fin d'une ère

Dernier
volume de cette courte série vampirique et historique  : Mars
Red. 

En trois
volumes, cette adaptation manga d'une pièce de théâtre nous plonge en pleine
ère Taishô, la même période historique que Demon Slayer au
début du XXème siècle durant laquelle nous suivons un groupe de vampire
militaires amenés à effectuer des missions contre des vampires sauvages et
meurtriers. Mais les apparences sont trompeuses et ce dernier  volume fait
apparaître une nouvelle et surprenante menace qui va bouleverser la lutte
finale. Une confrontation ultime d'autant plus intense que l'intrigue est
calqué sur un véritable évènement historique qui a bouleversé le Japon en 1923
, à savoir le grand tremblement de terre du Kanto. 

Ce dernier
tome apporte une conclusion plutôt réussie puisqu'elle parvient à étoffer
singulièrement la figure du vampire tout en l'ancrant dans une période de fort
changement pour la péninsule nippone. Cela donne lieu à un opus à la fois
tragique, un peu épique tout en retravaillant la figure romantique du vampire
dans une conclusion mystérieuse et ouverte. Un bon final qui redonne envie de
lire les tomes précédents histoire de bien s'imprégner de cette ambiance militaro-vampirique.

Ce volume fait donc intervenir dès le départ une menace d'une toute autre nature.. Les cartes sont rabattues et notre troupe devra affronter une
véritable armée de vampires invulnérables conçus en secret et affublés de
combinaisons opaques les transformant visuellement en robot déshumanisés. Suite
aux affrontements sauvages, ce tome 3 laisse place à un affrontement face à une bras armée totalement déshumanisée. D'ailleurs, cet opus possède une séduisante ambiance de sf totalitariste porté par le juste dessin de la mangaka Karakakemuri qui s'illustre par un chara-design solide et un bon style steampunk/historique.










On savourera les quelques dialogues savoureux autour de la figure du vampire, notamment à travers le personnage de Defrott, sorte de Lestat, un être blasé par sa condition d'immortel. Un personnage intéressant , un peu plus exploité dans ce volume, un être qui incarne davantage la figure  du vampire immortel totalement isolé de  la société tandis que l'unité code zéro est au contraire au service de cette société. Derrière Mars Red, on retrouve ce questionnement quand à la solitude du vampire alors que le séisme au Japon est sur le point de tout faire basculer.

Un bon épilogue bien que l'intrigue de cette série aurait peut-être pu être davantage renforcée avec quelques volumes de plus. Ainsi, certains personnages comme celui du savant fou passent un peu en retrait de même que le personnage de Defrott qui apporte un bon contrepoids plus émotionnel et mélancolique du côté  des vampires antagonistes mais qui n'a pas forcément une grande influence dans l'intrigue. 

Malgré quelques personnages un peu sous-exploitée et la brieveté de ces trois volumes, Mars Red est un bon manga de vampire qui combine intelligemment la figure du suceur de sang associé à la figure militaire durant l'ère Taisho. Ce manga est un bon point de départ pour découvrir plus avant l'univers de Mars Red à travers ses pièces de théâtres (si on a un jour l'opportunité de les voir). 

En bref

Une conclusion satisfaisante pour Mars Red, un intéressant manga fantastique et historique qui exploite à la fois la figure du vampire et celle du soldat dans une période bousculée par de forts changements pour le Japon. Même si ce volume n'éclipse pas quelques défauts d'écriture et une attention inégale à ses personnages, force est de constater qu'il offre une conclusion mystérieuse et crépusculaire tout à fait adaptée. Une bonne série de vampire en trois volumes.

8
Mars red
Positif

Une conclusion satisfaisante porté par une fin mélancolique et ouverte

Un retour de force face à l'apparition d'un nouvel ennemi qui rabat les cartes

Un bon dessin steampunk

La mise en valeur du séisme de Kanto dans l'intrigue

Negatif

Le personnage de Defrott, calque de Lestat, intéressant mais au final peu utile dans l'intrigue

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (354)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire