7
Kimagure Orange Road

par Sherryn le jeu. 6 août 2015 Staff

Voici enfin la conclusion de cette romance lycéenne !

Alors que le développement des personnages secondaires n'aura jamais eu lieu (peut-être n'était-ce pas encore la manière de faire à l'époque où est sorti ce manga ?), l'auteur nous offre malgré tout un joli récit de l'histoire des parents de Kyôsuke, une histoire peut-être trop étrange pour être crédible (ou même poétique) mais dont on apprécie néanmoins la présence, surtout que c'est joliment narré.

Alors que Kyôsuke et Madoka s'en vont explorer des îles, c'est une véritable aventure qui les attend, avec son lot de rebondissements et une chute qui correspond à l'esprit de la série. Durant ce temps, Kyôsuke se voit obligé de s'interroger sur ses sentiments, amorçant le final de la série.

Le chapitre conclusif commence quant à lui de façon assez brutale, sans être véritablement introduit sauf par les quelques allusions quant au choix de Kyôsuke dans le chapitre précédent. Mais au moins, c'est une vraie conclusion, apportant une touche émouvante à cette série qui a su rester poétique de bout en bout.

Malgré son côté daté aussi bien dans l'esprit que dans la narration, avec certaines ficelles narratives plus ou pas encore utilisées, Kimagure Orange Road reste charmant à lire, avec un subtil mélange d'humour, de vie quotidienne, de romance et surtout, une manière de raconter absolument délectable, qui reste très plaisante à parcourir malgré l'âge de la série.

En bref

7
Kimagure Orange Road
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire