8
The Garden of Words

par Charlie One le mar. 27 janv. 2015 Staff

Ce n’est pas évident de se livrer à la critique d’un one-shot tel que Garden of Words où toute appréciation est entièrement dépendante de son ambiance unique et du ressenti, très personnel. Voici donc un rapide avis.

Un lycéen qui rêve de devenir cordonnier. Une jeune enseignante qui tente de se reconstruire. Une entraide mutuelle sur fond de poésie. Des sentiments naissants, en pleine saison des pluies…

La lecture est rapide et pourtant captivante. Immergeante même. Tellement que l’on entend presque, dans ce parc, cet abri hors du temps, les gouttes tomber lors de chacune de leur rencontre. Cette bulle où leur échanges, exprimant leurs espoirs et leurs doutes, sont forts de sincérité.
Leur rapprochement, aussi improbable soit-il, devient très vite touchant. Léger. Oppressant par moment. Rapide mais pas forcé. Sans oublier les quelques pointes d’humour réussies qui déchargent un peu l’atmosphère, saturée d’émotion.

Garden of Words en quelques mots, c’est un manga dont on s’imagine très bien le relire un jour d’averse et qui nous donne envie de découvrir cette histoire sous sa forme cinématographique. Un film, qui on l’imagine doit être au moins - sinon plus - aussi beau et mélancolique que sa retranscription papier.

En bref

Garden of Words en quelques mots, c’est un manga dont on s’imagine très bien le relire un jour d’averse et qui nous donne envie de découvrir cette histoire sous sa forme cinématographique. Un film, qui on l’imagine doit être au moins aussi beau et mélancolique que sa retranscription papier.

8
The Garden of Words
Charlie One Suivre Charlie One Toutes ses critiques (311)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire