7
Uwagaki

par Lelouch le sam. 3 janv. 2015 Staff

L’expérience du professeur Yamada se poursuit. Ajio vit maintenant avec la réplique parfaite de Chiaki, à la différence, que la copie – Koaki – n’a pas de petit ami. Son cœur est libre, et Ajio doit tout faire pour faire basculer son cœur vers lui et espérer conquérir définitivement l’original. D’ailleurs du côté de Chiaki, tout ne se passe pas comme elle l’espérait. Son petit ami devient fuyant, et elle ne va pas tarder à apprendre une mauvaise nouvelle. Que va devenir notre trio ?

Au contact de Koaki, le jeune Ajio va se responsabiliser et va prendre de l’assurance. Ce deuxième tome nous montre la délicate évolution de la situation de l’expérience. La relation compliquée entre Chiaki et Kazuya vient perturber l’idée que la jeune fille garderait sa mémoire. Les relations humaines sont complexes. Yamada et sa biquette ne peuvent pas le contredire. D’ailleurs, ce professeur mystérieux, qui surgit de nulle part, et qui régit toujours étrangement, devient un peu le centre du manga. C’est lui qui fait le lien entre les personnages, secourant Chiaki, amenant le trio à la plage – en hiver ! On retrouve ainsi, le côté léger de l’histoire que le premier tome avait amorcé, mais, en prenant aussi, un côté très sérieux dans le fond du manga. Après tout, si Chiaki se laisse déborder par sa copie, c’est cette dernière qui continuera d’exister, au dam d’Ajio !

Avec son style graphique léger et agréable, on peut ne pas saisir immédiatement le sérieux de « Uwagaki ». Les moments légers et drôles sont nombreux, mais pourtant, on sent bien le fil rouge sérieux et un peu mélancolique qui tient déjà dans ces deux premiers tomes. L’ensemble reste tout aussi clair, rapide et direct, pas de perte de temps !

En bref

7
Uwagaki
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire