8
Library Wars - Love and War

par opaline le mer. 13 juin 2012 Staff

Ce huitième tome s'avère particulièrement riche en émotion: Iku va enfin apprendre la véritable identité de son prince et cela va bouleverser la jeune fille !

L'histoire passe enfin à la vitesse supérieure en ce qui concerne la romance entre l'héroïne, Iku et son supérieur hiérarchique, Dojo. La jeune fille, par un concours de circonstance, va finir par apprendre que son prince est en réalité Dojo. Cette révélation va mettre dans tous ses états la jeune recrue du GIB qui ne va plus savoir comment se comporter avec lui.

Il aura fallu attendre huit volumes pour qu'enfin la vérité lui soit dévoilée mais on est encore bien loin du moment où Iku décidera de révéler ses sentiments à Dojo et inversement. Par contre, la situation entre les deux va enfin pouvoir évoluer et apporter au côté romance du titre un gros regain d'intérêt. On a hâte de voir comment les deux héros vont se comporter l'un envers l'autre: cette gaffeuse d'Iku va-t-elle dévoiler à Dojo qu'elle sait ou bien va-t-elle continuer à observer en silence son « prince ».

Les personnages secondaires ne sont pas en reste et une romance semble se développer entre Shibasaki et Tezuka. Les deux jeunes gens, bien que fiers, semblent avoir beaucoup de chose en commun et même si leur relation reste pour le moment naissante, elle n'en demeure pas moins touchante.

Dans ce tome le calvaire d'Iku a aussi pris fin et elle n'est plus pour le moment inquiétée par les affaires internes. Mais malgré tout, l'ombre du frère de Tezuka plane toujours sur les bibliothèques et on sent bien que si il a perdu une bataille, la guerre ne fait que commencer.

Ce tome s'avère au final très bon et riche en émotion, on passe un très très bon moment de lecture et on ne peut que demander la suite avec impatience !

En bref

8
Library Wars - Love and War
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire