8
Skip Beat !

par opaline le ven. 27 avril 2012 Staff

Dans ce volume, Kyoko va tout faire pour redonner le sourire à la petite Maria le jour de son anniversaire.

Un volume un peu plus en retrait sur l’histoire de fond et qui apporte une sorte de transition dans la carrière de la jeune fille. On sent que les choses sérieuses vont recommencer dans le prochain tome et que Kyoko devra aller au-delà de tout ce qu’elle a connu dans le métier d’actrice.

Même si ce tome s’avère de transition, le niveau se révèle toujours aussi bon et on ne s’ennuie pas une seconde à sa lecture. L’auteur continue de nous distiller quelques petits flash-back sur la vie de Kyoko mais aussi de Ren. On se demande alors quand l’héroïne rencontrera de nouveau sa mère et ce qui en découlera.
Dans cette série, plus les volumes avancent et plus on se rend compte le thème revenant le plus souvent reste les rapports conflictuels entre enfant et parents. Bien souvent ils relèvent d’incompréhensions mutuels et d’un manque de communication. Et l’auteur, loin de verser dans la facilité mélodramatique, apporte des solutions et montre qu’avec un peu d’effort et beaucoup d’amour, on peut surmonter bien des choses.

Cette série montre un positivisme à toute épreuve et malgré un passé difficile pour chaque protagoniste, on sent qu’ils évoluent toujours dans le bon sens. On prend donc un énorme plaisir à lire et découvrir chaque tome.

Un tome vraiment sympathique et agréable à lire, qui montre que cette série reste toujours au top même dans un passage de transition. Vivement la suite !

En bref

8
Skip Beat !
opaline Suivre opaline Toutes ses critiques (800)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire