7
Kimagure Orange Road

par Den d Ice le mer. 5 oct. 2011 Staff

Notre trio infernal revient pour de nouvelles aventures, toujours plus hilarantes. Grâce à son entourage, Hikaru obtient des tickets pour partir trois jours à la plage d’Oshima avec la personne de son choix. Madoka, sa meilleure amie, avec qui justement elle avait envisagé de faire ce voyage, ou Kyôsuke, son chéri, l’homme dont elle est follement amoureuse ? Malheureusement, quelques imprévus et malentendus vont entrainer Hikaru, Kyôsuke, Madoka, ainsi qu’Yûsaku, l’ami d’enfance des filles, pour un voyage inattendu. Direction Sea, sex and Sun !

Dans ce troisième volet, l’histoire est bien plus prenante que dans les précédents, et il était temps. Dans les deux premiers volumes, Izumi Matsumoto mettait en place son histoire et ses personnages, du coup nous avions droit à de courts chapitres, style tranches de vie. La « lourdeur » qui en découlait s’estompe dans ce tome car l’histoire s’enchaîne enfin sur plusieurs chapitres. De ce fait, l’auteur nous plonge pendant une bonne partie du volume dans les aventures et les tribulations de notre carré amoureux (en comptant Yûsaku) en séjour balnéaire. Entre histoires d’amour, scènes de jalousie, naufrage sur une île déserte, histoire d’horreur et de fantômes etc. le lecteur ne sera plus où donner de la tête et il y aura de quoi.

Quelques évolutions sur la personnalité de nos personnages principaux sont à noter, il aura fallu attendre le troisième volume pour que notre trio se montre enfin sous leur vrai jour. Des rapprochements seront au rendez-vous… Notre héros, Kyôsuke, a de plus en plus de mal à résister au charme de la belle Madoka, surtout lorsqu’elle se balade en bikini sur la plage… Ainsi, le jeune homme est de plus en plus à l’aise, ose montrer ses sentiments et peu s’avérer maladroit ; ces passages sont particulièrement ironiques.
Parfois vexée par les remarques de Kyôsuke, Madoka se révèle enfin et nous dévoile ses deux facettes : son caractère bien trempé et son côté parfois très féminin, ce qui la rend attachante. Et celle qui surprendra le plus le lecteur, c’est notre chère Hikaru. Elle va se remettre en question sur son physique et son style vestimentaire, et deviendra plus féminine le temps d’une soirée. Ce changement va faire chavirer le coeur de Kyôsuke. Une fois de plus le jeune garçon sera perdu entre les deux demoiselles…

En bref, une lecture reposante et à la fois distrayante vous attend dans ce troisième opus. On s’accroche rapidement aux personnages et n’importe quel(le) lecteur/lectrice n’aura de mal à s’identifier aux divers personnages aux caractères bien différents. Certains passages de Kimagure Orange Road restent prévisibles mais ne gâchent en rien la lecture ; celle-ci s’enchaine avec légèreté et insouciance.

En bref

7
Kimagure Orange Road
Den d Ice Suivre Den d Ice Toutes ses critiques (870)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire