8
Dance in the Vampire Bund

par Den d Ice le ven. 8 juil. 2011 Staff

Si le sang est le nectar divin des créatures de la nuit, l’essence de leur vie est dévouée à une personne, un sentiment, un mot. C’est le message que l’auteur veut nous faire passer dans ce troisième et tant attendu troisième tome.

Une fois l’événement de la chapelle terminé, Yuki réalise qu’elle n’occupera jamais le cœur de son cher et tendre Akira. En contre partie, la seule humaine rescapée du conseil des élèves va se nouer d’amitié avec Mina. Les tumultes scolaires étant fini, la paix semble être revenu sur le contient Nippon. Et pourtant, le répit de la reine Tepes va être de coutre durée. Des attaques de vampires sur des humains ont lieu en pleine capitale. Une enquête va alors être ouverte. Rapidement un nom apparaît : Nanamie Shinome, présidente du conseil des élèves. Entre complots et machination, Mina et son équipe devront user d’ingéniosité pour faire face à cette nouvelle menace terroriste.

C’est opus est centré sur « l’after bite » de Nanamie. Nous apprenons ce que peux ressentir un vampire, ses obsessions, son allégeance. L’histoire s’intensifie en gardant les atouts maîtres des deux premiers tomes. Que ce soit drôle ou dramatique, l’intrigue pousse toutes les compétences de la série d’un niveau et cela, même si l’histoire n’est pas focalisée sur notre jeune héroïne. L’auteur repousse les limites de l’éthique ce qui a l’effet d’un électro choque : on aime ou on aime pas.

D’un point de vue graphique, rien à dire. Quelque soit le type de scène ou son rythme, le trait de l’auteur s’y prête à merveille, tel un animé.

Dans ce troisième opus, les sentiments sont à l’honneur. Amour, amitié, trahison, cette palette est magnifiquement illustrée par nos principaux protagonistes. Décidément, Nozomu Tamaki ne cesse de nous étonner. Jusqu’où ira-t-il ? Seul la suite nous le dira…

En bref

8
Dance in the Vampire Bund
Den d Ice Suivre Den d Ice Toutes ses critiques (870)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire