6
Artelier Collection

par ivan isaak le jeu. 11 nov. 2010 Staff

Suite à l'attaque de Clothe, Makumo est contraint de quitter sa ville et d'accompagner Kiriku dans sa lutte contre la mystérieuse organisation de terroristes responsable d'un grand nombre d'attaques...

Alors qu'ils sont en route pour Sheruto, qui semble être la prochaine cible de l'organisation employant des masterpiece, Makumo et Kiriku se font attaquer par un groupe de brigands. La région, anciennement connue pour ses minerais, est désormais à l'abandon. Nos deux héros y feront la connaissance du jeune Hisui...

Troisième volume pour Artelier Collection et début du voyage de nos deux jeunes héros, Makumo le tailleur et Kiriku le pâtissier. Ce 3ème tome est composé de 4 histoires différentes et autant de chapitres. Dans la première, Makumo décide de venir en aide à Hisui, qui veut à tout prix remettre la main sur le "noyau cristallin" de la mine. La seconde sera quant à elle consacrée à la petite Isuka, solitaire et qui a pour seul ami un petit oiseau en cage qui ne peut plus voler. Makumo viendra une nouvelle fois en aide à la jeune fille. Deux histoires qui permettront à Kiriku de mieux comprendre son compagnon de voyage. Le troisième chapitre voit nos deux amis dans l'obligation d'affronter deux membres de Genos (nom de l'organisation, sorti un peu de nulle part au début du chapitre 10, le dernier de ce tome). L'occasion de revenir sur le passé de Kiriku et sur les origines de la mission qu'il s'est lui-même fixée. Un retour au pays de celui-ci est d'ailleurs au programme du dernier chapitre, avec en ligne de mire un entrainement afin de devenir plus fort... Ce troisième volume comporte de bons et de mauvais points. Commençant par les mauvais : les petites histoires indépendantes comme celles des 2 premiers chapitres ont beau être sympathiques, elles n'apportent pas grand chose à l'histoire et ressemblent plus à du remplissage qu'autre chose. Et passer la moitié du tome sur ce genre d'évènements est assez frustrant. Le second "mauvais" point est le classicisme évident de la trame : après un affrontement où nos héros se sont fortement sentis inférieurs à leurs adversaires, un entrainement est au programme auprès d'un "maitre"... On a déjà vu plus original. Mais le tome n'est pas mauvais pour autant, loin de là. Les deux derniers chapitres sont d'un intérêt beaucoup plus important et nous en apprennent beaucoup sur l'organisation Genos notamment. le fait que le nom de cette organisation sorte subitement de la bouche de Kiriku au début du dernier chapitre du volume laisse un arrière-gout que l'on oubliera devant les éléments apportés sur ses membres. Même si des mystères demeurent, les grandes lignes nous sont présentées et nous y voyons désormais plus clair. Le volume se termine par le début de l'entrainement de nos héros en vue d'un affrontement futur dont nous connaissons déjà l'adversaire. Graphiquement, si le titre n'arrive pas à se démarquer de la production actuelle, il n'en demeure pas moins que le style est maitrisé tant dans le découpage que le chara-design.

Le décor est désormais planté par Yen Hioka et les forces en présence son clairement établies. Avec une trame shônen très classique, Artelier Collection se lit facilement sans réussir pour l'instant à emporter totalement l'adhésion. Le prochain tome verra l'entrainement de nos héros, en espérant une once d'originalité, point qui manque pour l'instant au titre. Un bon volume.

En bref

6
Artelier Collection
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire