4
La Bataille de Sekiheki

par Sherryn le mer. 20 juin 2012 Staff

Voilà un manga qui offre au moins de quoi se régaler l’œil : derrière la couverture splendide, le graphisme des pages en noir et blanc ne démérite pas, avec beaucoup de détails, de superbes costumes historiques, des décors soignés et des personnages bien proportionnés.

Malheureusement, c’était prévisible : le fond n’est pas à la hauteur. L’histoire est mal découpée et si les thèmes principaux des différents chapitres sont compréhensibles, ceux-ci changent trop souvent d’optique et offrent un rythme décousu qui rend l’ensemble difficile à suivre. Surtout, comme le récit s’avère un poil précipité, la vitesse à laquelle certains personnages changent de caractère ou de point de vue n’est malheureusement pas très crédible, alors qu’avec davantage de lenteurs, l’évolution de ceux-ci aurait pu être réaliste... Ou alors il aurait fallu brosser une période temporelle moins large…

De plus, de toute évidence le manga a été créé en partant du principe que le lecteur sait de quoi l’on parle puisque cette période historique fait assez largement partie de la culture générale en Asie. Hélas, le lecteur occidental a de bonnes chances de ne pas être logé à la même enseigne sur ce point-là ; si l’on manque de connaissances l’histoire de la Chine et les grades de l’armée, il peut ne pas toujours être simple de suivre l’intrigue car il y a beaucoup de termes sans explications.

Les explications stratégiques prennent d'ailleurs également une place assez importante dans les dialogues. Cela contribue à ralentir le rythme de l’histoire et à le rendre peu dynamique. Défaut qui n’est pas amélioré par la naïveté et la simplicité des stratégies décrites, auxquelles on a bien du mal à croire. Le problème de crédibilité se reporte aussi sur les personnages, pas seulement comme déjà dit à cause de leur évolution rapide et trop facile, mais aussi à cause de leurs traits de caractère un peu trop caricaturaux.

Autre détail, je sais qu’il s’agit d’un manga et non d’un roman et que par conséquent il n’est pas nécessaire de composer des phrases très littéraires, néanmoins je trouve qu’il est toujours dommage quand la tournure des phrases dans les bulles n’est absolument pas soignée. Lire « La situation commence à changer, la direction du vent peut changer » ou encore –sur la même page- « si (…) il est obligé d’utiliser ce genre de petits stratagèmes au lieu de nous attaquer, cela veut dire qu’il ne voit pas d’occasion pour nous attaquer », franchement, ça fait quand même mal à l’oreille… Il ne coûterait pas grand-chose de choisir des tournures plus agréables.

En dépit de beaux dessins, il n’y a pas beaucoup de plaisir à retirer de cette lecture. On ne la conseille pas particulièrement.

En bref

4
La Bataille de Sekiheki
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire