1
Kiss him, not me

par blackgigi le dim. 31 janv. 2016

LE RÉGIME MIRACLE D'UNE OTAKU FUJOSHI


Kae est une adolescente ronde à lunettes et qui ne se met pas réellement en valeur. Ses fantasmes en tant que Fujoshi ne s’arrêtent pas aux personnages de manga ou anime, elle s'imagine des romances coquines entre les beaux gosses de son lycée parmi lesquels elle compte pas mal d'amis. Lors du dernier épisode de son anime favoris, le personnage qu'elle adule meurt et Kae sombre dans la dépression. Elle ne quitte plus sa chambre et refuse de s'alimenter, puis un jour elle se décide enfin à quitter sa chambre et elle a miraculeusement perdu énormément de poids.



Kae est devenue super canon, son régime involontaire a révélé une très belle jeune fille qui jusqu'à maintenant n'était qu'ignorée ou appréciée pour sa gentillesse. Elle est est désormais une proie au même titre que les autres jolies filles. Kae qui n'est pas vraiment intéressée par le fait d'avoir un petit ami, se réjouie par contre de se rapprocher encore plus des plus beaux garçons afin de continuer à rêver de romances homosexuelles entre eux. Pour elle rien n'a changé, mais à leur yeux, Kae est devenue LA fille avec qui ils veulent sortir. Ceux qui l'ignoraient ou se moquaient d'elle essayent de se rapprocher pour la courtiser. Elle aurait pu, par rancune envers le passé, écarter ce style de personnes superficielles, mais non Kae les acceptent avec plaisir vu que ça lui permet de côtoyer de près les acteurs de ses fantasmes de Boy's love.



On aurait pu penser que le fait de choisir une Fujoshi,(= fan de Yaoi = "pourrie" au Japon), qui plus est à l’apparence ronde et pas très soignée était un choix audacieux et original de l'auteure mais... La fille enrobée devient vite mince et comme par hasard son visage qui était peu dessiné devient une beauté classique de Shojo manga , elle ne porte plus ses lunettes, se maquille, porte de beaux vêtements et elle devient une fille populaire qui est la cible des plus beaux garçons..... J'ai pensé au début à un manga pour casser les clichés et lutter contre la discrimination au physique ....
Mais on est bien dans un Shojo tout ce qu'il y a de plus classique : romance entre belle fille et beau garçon. Attendre un manga engagé était peut être utopique car les principales cibles, sont les jeunes filles et elles veulent du rêve romantique pas une leçon de vie. Bref encore une déception: un scénario qui retombe vite dans le cliché, un dessin classique, ni moche ni exceptionnel
et un début de romance classique qui pointe son nez.


Séverine Chougny / Le 29-01-16

En bref

1
Kiss him, not me
blackgigi Suivre blackgigi Toutes ses critiques (124)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire