Critique Manga Valkyrie apocalypse #14

7
Valkyrie apocalypse

par Tampopo24 le lun. 21 nov. 2022 Staff

Roi contre Roi

Après chaque combat, il est l'heure de se demander quel nouvel affrontement dantesque les auteurs vont imaginer. La réponse arrive dans ce tome telle une belle surprise qui promet un nouveau combat à littéralement couper le souffle !

J'ai l'impression à chaque combat d'atteindre à chaque fois un sommet, un climax, et j'ai peur du suivant. Ici, la transition est parfaitement gérée. On sent que l'auteur commence à en avoir sous la pédale et il s'en débrouille de mieux en mieux, offrant des petites discussions entre et au sein des deux camps passionnantes. J'ai aussi beaucoup aimé découvrir la figure cachée de Nostradamus, son lien avec le Bifrost et la mythologie des Dieux qui sont en train de se battre. C'est une très belle carte cachée.

Mais le point important ici, c'est la nouvelle affiche et celle-ci offre une belle surprise. Pour le nouveau match, les auteurs nous régalent avec un duel entre Hadès, le roi des Enfers, et Qin Shi Huang, l'Empereur fondateur de la dynastie Qin, celui qui a unifié l'Empire de Chine. Quelle belle affiche ! 

J'ai d'emblée été séduite. Chacun a une personnalité haute en couleur. Hadès souhaite venger son frère Poséidon. Qin Shi Huang a un côté cabotin et fort en gueule qui me plaît beaucoup. Leur match débute sous les meilleurs auspices. En plus, les auteurs comme à chaque fois utilisent vraiment à bon escient l'histoire de chacun. On retrouve ainsi chez Hadès des attaques inspirées de ses sentiments pour Perséphone et il utilise un trident, fusion du sien et celui de son frère. Quant à Qin Shi Huang, c'est le "ki" qui est la source de tous ses pouvoirs et c'est magique de la voir s'en servir dans un remake de DragonBall à la sauce divine. Excellent !

S'ajoute à cela, une dimension réflexive sur la gouvernance que je n'avais pas vu venir et qui m'a bien surprise. J'aime l'opposition que les auteurs créent entre les deux rois de par leur conception du rôle du souverain. C'est pertinent. Qin Shi Huang a l'expérience du terrain avec les humains mais aussi avec ses rivaux qu'il a défait et les dieux qu'il a déjà vaincus, cela assoit sa vision de la chose. Tandis que chez Hadès, c'est un peu plus abstrait du fait du lieu où il règne. Il voit donc en cet Empereur chinois un rival qu'il trouve même un peu ridicule même si la ressemble avec Poséidon l'attendrit.

Cependant que tout ça ne les empêche pas de se bastonner car c'est là qu'ils nous filent encore le plus de frissons et que le dessinateur est efficace dans ces moments-là. Il nous offre encore une action débridée avec une mise en scène punchy et originale qui permet à chaque combat d'être unique. C'est percutant, vif et sanglant. J'ai beaucoup aimé la matérialisation du pouvoir de Qin Shi Huang et les répercussions de celui-ci. Le mélange encore cette agressivité brutale et le côté bon enfant de leurs échanges presque humoristiques peut déstabiliser, moi j'y ai vu un beau renouvellement.

En bref

Bravo aux auteurs pour le démarrage efficace et pertinent de ce nouveau combat. A chaque fois, ils assurent à merveille la relève. Mythologie et combats débridés se mélangent toujours aussi bien avec une touche politique et philosophique bienvenue en prime. Que demande le peuple ?!

7
Valkyrie apocalypse
Positif

Une très belle affiche pour ce nouveau duel

Une phase de transition judicieusement écrite

La découverte de nouveaux personnages marquants

Une chouette utilisation des mythologies

Encore un combat punchy et original

Negatif

Toujours assez linéaire avec cette suite d'affrontement

Des dynamiques qui se répètent un peu dans les relationnels des duettistes

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (938)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire