Critique Manga Shy #11

7
Shy

par Tampopo24 le mer. 5 oct. 2022 Staff

Qui est le monstre ?

Après un tome tranquille, il se passe plein de choses dans celui-ci, l'autrice renouvelant clairement ses personnages et camps pour relancer sans intrigue. Il faut donc avoir les yeux partout et c'est assez agréable !

Introduit à la fin du tome précédent, les Shining Six, sont un groupe de héros atypiques comme l'autrice aime en introduire. Loin du cliché du héros propre sur lui, ce sont d'anciens hacker, catcheur, voyous et bagarreurs, qui sauvés par la lumière de la soeur de Teru, elle-même ancienne héroïne, se sont donnés pour objectifs d'aider les gens. J'aime cette façon dont l'autrice introduit l'idée qu'on peut être bon même après avoir commis des fautes, que le rachat et la rédemption sont possibles.

En plus, avec ce nouveau groupe, on s'éloigne un peu des héros qu'on connaissait pour offrir une nouvelle dynamique autour de Teru et celle-ci étant l'héroïne de l'histoire, celle qui s'est fait remarquer par Amalarilk qui la cherche, ce n'est pas plus mal. On en apprend plus sur sa soeur. On la voit évoluer et accepter encore différemment ses pouvoirs et les responsabilités qui sont avec. Il y a aussi un travail intéressant sur l'évolution de ceux-ci, sorte de fusion avec ceux des jumelles shinobis disparues. Ça renouvelle bien la série.

Ainsi fini les missions anecdotiques et place peu à peu à une nouvelle dynamique, un nouveau groupe sur place au Japon pour affronter Amalarilk et contrer ses projets. Ces derniers sont vraiment des "vilains" comme mon coeur les aime, c'est-à-dire bien plus nuancés que le méchant de base. J'ai du coup beaucoup aimé l'affrontement entre Furax Lafracasse et Pulse, héros de Singapour. Furax est peut-être le méchant de l'histoire mais il est également le révélateur de la petitesse de la population autour de lui qui le juge plus pour mon apparence que ses actes en le traitant de monstre, ce qui n'est pas bien, comme nous le fait sentir Shy. Quant à Lovesong, j'ai aimé la voir prendre soin de lui et percer à jour Teru ;)

Entre nouvelle Teru en construction, plus sûre d'elle, avec de nouveaux pouvoirs en cours d'exploration, nouveau groupe de héros autour d'elle et méchants qui viennent la traquer jusqu'au Japon car ils sentent son potentiel, la série repart sur de très bons rails pour ce nouvel arc. Il y avait même un petit air de My Hero Academia dans l'affrontement en ville que l'autrice a parfaitement mis en scène. C'était très chouette à voir !

En bref

Objet de divertissement certain, Shy est également une série qui sort du lot dans son approche des super-héros et des vilains. Déjà convaincue par les précédents tomes, la façon dont l'autrice relance son histoire avec de nouveaux éléments prometteurs et le rappel des anciens qu'elle vient mixer avec me plaît beaucoup. J'ai aimé cette plongée dans le passé de la soeur de Teru. J'ai aimé les nouveaux héros pas si gentils qui la rejoignent autour de cette mythologie du Bouddha et de son éveil. J'ai aimé les nouveaux affrontements avec Amalarilk. J'ai hâte de voir où ça va nous mener.

7
Shy
Positif

Un nouvel arc qui commence

De nouveaux héros, différents

Une nouvelle Teru en construction

Une belle fusion entre passé et présent

Un retour sur l'histoire de la soeur de Teru

Un bel affrontement face à Lafracasse

Des interrogations intéressantes sur les figures du héros et du vilain

Negatif

Parfois un peu trop facile

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (938)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire