Critique Manga Valkyrie apocalypse #12

6
Valkyrie apocalypse

par Tampopo24 le mar. 28 juin 2022 Staff

Crise d'adolescence divine

Premier tome aussi singulier dans la série, singulier parce que c'est la première fois qu'on est face à des personnages aussi immatures d'un côté et négatifs de l'autre. Cela donne un combat assez différent de d'habitude.

Les précédents matchs avaient un je ne sais quoi de rencontres au sommet. Ici, la version Zero de Bishamonten étant complètement écrasée par la prestance et l'histoire de Bouddha, on l'oublie quasiment et on ne retient que son caractère très négatif et caractériel, ce qui n'avait jamais été le cas chez les combattants précédents qui étaient plus de rudes adversaires. Ici, on a plutôt l'impression d'assister à la crise d'adolescence d'un gamin face à son grand frère qui essaie de le dompter. C'est assez étrange.

En plus, on se retrouve en fait avec deux divinités luttant l'une contre l'autre, une première ! Tout ça parce que Bouddha a retourné sa veste pour lutter du côté des humains. J'ai bien aimé ce changement, tout comme j'ai apprécié d'avoir un combat qui repose non pas tant sur les techniques de chacun mais plutôt sur l'utilisation de leur arme qui referme des trésors d'ingéniosité. En effet, celle de Bishamonten, en absorbant toute la misère ambiante prend des dimensions vertigineuses, et celle de Bouddha, elle, a six formes différentes qu'elle prend en fonction des besoin de son détenteur. Ça change complètement la donne par rapport aux matchs précédents, offrant une dynamique différente ce qui renouvelle un peu la série. C'est chouette pour le lecteur.

Celui-ci sera encore à la fête de ce fait s'il aime les bonnes bagarres car nos héros échanges rudement coup sur coup et ne s'épargnent pas. Si le lecteur a aimé le schéma narratif des précédents matchs avec ce mélange de réminiscence du passé pour introduire le personnage et affrontement, il se régalera ici aussi. J'ai d'ailleurs apprécié de lire une version très condensée de la vie de Bouddha, nous permettant tout de même de comprendre d'où il vient et quel fut son parcours. Cela évite la longue, très longue, lecture que l'on doit à Tezuka sur ce personnage, qui n'est pas inintéressante mais qui dure un peu quand même ^^!

En bref

Fukui Takumi, Umemura Shinya et Ajichika nous livrent donc ce qu'ils savent faire de mieux, de la baston décomplexée entre deux gros bras, mais ils changent également légèrement la donne, en proposant des personnages assez différents des précédents et un affrontement reposant sur d'autres mécanismes. J'ai aimé ces changements subtils qui renouvellent sans changer complètement ce que l'on connaît et apprécie déjà.

6
Valkyrie apocalypse
Positif

Un schéma narratif identité et pourtant différent

Deux divinités qui s'affrontent

Un match reposant plus sur leurs armes que leur techniques

Une version condensée bien pensée de la vie de Bouddha

Un affrontement toujours aussi jouissif pour les amateurs de baston

Negatif

Des personnages très immatures

Un antagoniste, Zero/Bishamonten, un peu transparent

Un renouvellement assez discret pour un schéma un peu trop répétitif

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (831)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire