Critique Manga 008 : Apprenti Espion #5

6
008 : Apprenti Espion

par MassLunar le jeu. 10 févr. 2022 Staff

Retour sur le passé de Sans-nom

Dans le précédent opus, nous avons laissé nos joyeux pervers de compagnons sur la quête du meilleur point d'observation de la salle de bain du dortoir des filles. Cette quête est en réalité une véritable épreuve de parcours concoctée par l'ultra-plantureuse Miss Lady. Ce gag de mater les filles en douce dans les vestiaires, communs à pas mal de shonen , se transforme ici en véritable mission d'espionnage accompagné de tout l'humour fanservicieux de Shun Matsuena.

Nous ne serons donc pas surpris de ces premiers chapitres qui ont quand même le mérite d'offrir un dessin généreux qui ravira les amateurs de fan service parmi nous mais surtout de développer certains personnages tels que le charismatique Sans-Nom qui refuse de donner son nom à notre héros Eight qui est bien déterminé à lui faire cracher le morceau. En restant dans la simplicité, Shun Matsuena donne un coup de projecteur sur ce personnage intéressant qui a été élevé en laboratoire. On lui est également gréé de ne pas enfoncer le clou du personnage ténébreux et tourmenté. Sans-nom est un être talentueux qui cache justement ses faiblesses derrière une personnalité tout en retenu sauf qu'Eight est évidemment là pour lui faire tomber un peu le masque. En contraste avec cette fausse froideur, ce cinquième volume présente aussi un autre protagoniste plutôt déjanté en la personne du fantôme de l'école, un agent secret brisé et isolé qui a travaillé avec le père de notre héros. L'occasion d'en savoir plus sur la figure du paternel tout en assistant à quelques bonnes sessions de combats entre mitrailleuse et tie-blade... Le quotidien d'Eight est toujours animé même si on peut regretter l'absence d'une mission un peu sérieux histoire de donner un peu plus de force à une intrigue qui continue à progresser tout doucement.

Ainsi ce volume 5 reste , selon moi, un volume d'exposition qui ne fait pas avancer l'intrigue générale si ce n'est pour présenter quelques nouveaux personnages. Il n'y a pas de réels sentiments de progression dans cette intrigue qui aurait pu être comparable à un My Hero Academia mais version James Bond. La progression des personnages pour devenir des espions manque d'un peu d'entrain, le mangaka préférant pour l'heure nous présenter de nouvelles têtes tout en proposant du fan service déjanté même si ce n'est qu'une partie du manga.

Il est dommage de faire une rupture avec l'organisation Dogramagra apparue dans le précédent tome qui apparaissait comme un intéressant antagoniste même si leur nom finit par ressurgir.

En espérant que le volume 6 redonne un peu d'envol à ce titre... volume qui sera d'ailleurs centré sur la belle et fatale Kido.  

En bref

Bien qu'il reste porté par un dessin toujours aussi vicace, ce tome confirme aussi que Shun Matsuena reste pour l'heure dans des volumes de présentations ce qui se révèle un peu frustrant suite à la première mission accompli par la team. Même si les nouveaux personnages sont intéressants, il est temps que la série se donne un petit coup d'accélérateur et dévoile davantage la progression de nos futurs agents plutôt que de faire du surplace à coup de sous-intrigues graveleuses et flash-backs classiques.

6
008 : Apprenti Espion
Positif

Des personnages interessants avec le flegmatique Sans-Nom et le furieux fantome

Un dessin toujours aussi généreux que ce soit en terme d'action ou de forme

Des combats plaisants avec notamment celui du proviseur

Negatif

Rupture de ton suite à la première mission de la team

Le sentiment de ne pas voir les personnages progresser dans cette académie

Un autre tome de présentation et de rencontre qui ralentit l'intrigue

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (388)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire