8
Beastars

par Tampopo24 le jeu. 18 nov. 2021 Staff

Avancer vers l'âge adulte

A quelques tomes de la fin, que voilà une direction surprenante qui décontenance !

Après l'introduction des amis captifs de Louis dans le tome précédent et avec la menace de Melon qui monte, monte, je m'attendais à un tome sous tension et explosif. Je me suis retrouvée avec le calme précédant la tempête. Habillement, l'autrice revient sur l'ensemble des thématiques de l'histoire, faisant lentement progresser celle-ci en mode quasi apaisé pour nous mener tranquillement vers son grand final dans le prochain tome.

Ainsi, le ton général ici est surprenamment calme. On y croise bien sûr nos héros qui se préparent au grand affrontement mais surtout qui préparent leur future vie d'adulte. Il est alors pertinent de voir Legoshi affirmer son respect des herbi et des femmes ainsi que la fascination qu'il ressent envers eux, qui le pousse à sans cesse les protéger en restant le plus juste possible. Il est pertinent aussi de voir émerger la question de métissage et des changements qu'opèrent l'amour chez les gens dans la discussion Haru - Louis. Il est surtout pertinent de découvrir le passé de Melon, qui a fondé l'être qu'il est désormais, et qui le nuance avec intelligence.

Alors non, je n'ai pas eu l'action attendue. J'ai trouvé Kyu intéressante mais un peu fade sur le coup tant j'en attendais plus. Mais j'ai été touchée par ses fragilités et la drôle de relation qu'elle noue avec Legoshi suite à leur point commun. J'ai été surprise par le grand bouleversement qui touche Louis, mais heureuse pour lui tant il semble apaisé. J'ai également été surprise par le tournant pris par le gang des lions, qui amorce si la vague de compréhension pour Melon et sa nature hybride. Enfin, cela m'a fait grand-chose de sentir une grosse vague nostalgique ici entre les souvenirs du lycée de Legoshi et les retrouvailles Yahya - Gosha. Cela fleure bon les bons sentiments tout ça.

Et malgré tout, on persiste à trouver là-dessus le discours très fort de l'autrice sur le multiculturalisme, la tolérance, le pacifisme et l'amour. C'est extrêmement touchant de voir ces héros grandir et s'acheminer vers l'âge adulte avec tous les nouveaux questionnements que cela induit sur leur nature, leurs relations et leurs sentiments. Elle joue à merveille avec nos sentiments en nous émouvant ainsi tour à tour en passant de l'un à l'autre, nous préparant ainsi à l'au revoir qui nous guette. C'est très intelligemment fait, car l'air de rien elle prépare le terrain pour le grand final en nous faisant revoir tout le monde et en amorçant les grands changements qui nous attendent.

En bref

Paru Itagaki fait encore du très joli travail ici. Sur un ton qui se veut plus classique, elle parvient encore et toujours à nous surprendre, cassant le rythme et la tension créés dans les tomes précédents pour un climat plus apaisé mais non moins porteur de sens. Elle achemine ainsi son lecteur pour le moment clé de son récit, un moment qui sera assurément riche en leçons et en émotions. J'ai déjà hâte d'y être !

8
Beastars
Positif

Un tome qui prend à contre-pied

Une jolie ambiance nostalgique

Une bonne préparation tranquille du final

Le retour sur les thèmes phares de la série : anti-racisme, tolérance, pacifisme, amour...

De belles rencontres et discussions

Des révélations pertinentes sur Melon

Negatif

Peut-être moins prenant que les autres

Pas de grosses claques cette fois

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (674)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire