7
Jeune Dragon recherche appartement ou donjon

par Auray le ven. 21 mai 2021 Staff

Le chauve qui sourit

« Jeune Dragon recherche appartement et donjon » s'est fait une place au chaud dans la collection fantasy des Éditions Soleil Manga depuis 2019 maintenant. Et, dernièrement, il a fait l'actualité avec la sortie récente de son animé sur la plateforme Wakanim. De quoi réjouir les fans de jeu vidéo, de dragons, d'humour léger, ou tout simplement, les amateurs d'héroic fantasy ! Dès à présent, penchons-nous plus sur son cinquième volume de la version papier.

Il est vrai que Letty n'a rien de vraiment glorieux, il a déjà bon cœur, et ça nous suffit pour le moment. Bon, on n'a pas trop le choix, il le faut dire, car il n'augmente pas du tout son niveau depuis le début de cette série. Peut-être que secrètement, c'est pour forger un peu son courage et son caractère que l'elfe Dearia l'a laissé tout seul ? Ou alors, c'est simplement parce que l'on en a trop parlé dans le volume précédent, avec ces épisodes centrés sur sa jeunesse. Notre dragon n'a pas l'air très rassuré par sa future absence, heureusement, la princesse Nel revient pour leur rendre une petite visite. J'espérais cela, car elle avait donné un véritable élan humoristique au volume trois. Son duo avec l'animal légendaire était assez bien rodé, car elle le force à être courageux malgré les différentes épreuves « horribles ». Et, de nouvelles, bien sûr, les attendent directement dans ces pages !

Aujourd'hui, tout particulièrement, elles ont un nom : Victor, le vampire agent immobilier de la reine. Rien que ça ! On va du coup de nouveau visiter pas mal de nouvelles demeures en sa compagnie. Vous vous en doutez, rien ne se passera comme prévu. Mais, « c'est fait exprès ! » ! Plus les défauts des logis sont gros, plus les excuses le sont également. On sourit plusieurs fois malgré le côté répétitif du genre. « C'est fait exprès ! » ! Sinon, le titre ne serait pas le même, voyons !

Pourtant, un chapitre change un peu la donne, celui qui s'intitule : « Jeunes héros recherchent appartement ou donjon (?) ». Pourtant, on reste sur la même thématique, mais c'est cependant assez rafraichissant, grâce à des personnages bien ficelés et à leurs caractères tout aussi trempés. On met en relief beaucoup plus les codes des jeux vidéo type RPG. C'est assumé, et la parodie fonctionne du tonnerre. On peut y voir en réalité comment ils portent leurs nombreux équipements, ou alors, on y admira qu'un coffre au trésor abandonné n'ait pas toujours source de bonheur. Si on lorgne du côté des couvertures en version originale, on voit qu'ils vont réapparaître dans le prochain tome, et c'est plutôt une bonne nouvelle. La fin de ce tome penche d'ailleurs dans ce sens... pour une rencontre avec nos héros plus tard dans les montagnes mystérieuses ?

Malgré le côté répétitif du titre et le fait qu'il soit moins surprenant à la longue, on aime ces retrouvailles avec notre jeune dragon et la petite Nel. Celle-ci est d'ailleurs très bien dessinée. On a l'impression parfois que c'est un shojo vivant qui se balade dans ces pages. Le vampire a aussi une autre forme dans ce style. Mais, il ne la tient pas longtemps, alors je ne vais pas en parler. Ça lui apprendra à en faire baver le pauvre Letty. Il a été si courageux dans cette histoire ! Enfin, à sa manière ! Il n'empêche, qu'il a le cœur imposant lui au moins ! Et il arnaque personne ! On l'aime quand même notre grosse peluche malgré ses défauts !

En bref

« C'est fait exprès ! »

7
Jeune Dragon recherche appartement ou donjon
Positif

L'humour

La parodie sur les RPGs

Quelques beaux personnages à regarder

Nel est de retour et elle est top

Un vampire mène la danse cette fois-ci

Les annexes et la galerie d'illustrations

Negatif

Le côté répétitif et certainement moins surprenant du coup

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (606)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire