Questions aux éditeurs - Juillet 2012 avec Ankama Editions

Avec un petit retard, voici les réponses à vos questions !

En ce beau mois de juillet, Ankama Editions jouent le jeu en répondant à vos questions, posées il y a quelques semaines. Etant en période estivale, certains protagonistes en mesure de répondre à vos questions sont absents. Néanmoins, l'éditeur a fait son possible pour répondre à vos interrogations, grâce à l'intervention de 4 personnalités présentées ci-dessous.

 

Bonjour à tous !

Tout d’abord, toute l’équipe Ankama Editions tient à remercier tous les fans d’avoir participé à cette nouvelle session de questions / réponses, un grand merci également à Manga Sanctuary de nous avoir donné la chance de dialoguer directement avec nos lecteurs ! Avant de répondre à toutes vos questions, petit tour d’horizon des différents protagonistes d’Ankama Editions. En fonction des questions posées, vous aurez des réponses des personnes directement en charge des projets Ankama Éditions (Krosmoz, Maliki, Label Kuri,…)

 

Olivier J : Cigare cubain à la bouche et whisky pur malt à la main, il est LA tour de contrôle d’Ankama Editions, c’est lui qui assure la cohésion générale du catalogue Ankama. Fan hardcore de comics devant l’éternel, il s’occupe également de  la collection Pulp Heroes. Une collection qui redonne vie à d’ancienne gloire du comics US.

 

Marion A : Convertie dès son plus âge à la Japanimation, Marion A gère les licences japonaises du très léger  La Paire et le sabre au sombre et sanglant Black Joke.  Son auteur préféré ? Atsushi KANEKO (auteur de la série culte Soil), pour ses récits complètement déjantés et sa vision chaotique du monde, une preuve de son  esprit quelque peu… dérangé !

 

Elise S : Appelée « L’encyclopédie », elle est en charge de tout ce qui concerne de près ou de loin à l’univers du Krosmoz. Une question sur le prochain manga Wakfu ? Envie de connaitre quel est le plat préféré des auteurs de DOFUS ? N’hésitez pas à l’appeler,  voici LA spécialiste.

 

Jon G : Les lecteurs assidus de Maliki le connaissent bien pour ces différentes apparitions dans la série, c’est lui qui assure le suivi éditorial de tous les albums Maliki. Ce grand chataîn aux allures de viking est une vraie crème…du moment qu’on lui fournit ses 10kg de viande rouge journalière !

 

 

Et maintenant place aux questions !

 

 

Comment définiriez-vous votre politique éditoriale générale et celles de vos nombreux labels ? Quels sont les critères pour chacun d'eux ? Enfin concernant ma série favorite, Freak's Squeele : combien de volumes sont au programme et ou en est le projet d'adaptation en dessin animé ? Merci d'avance et longue vie Ankama ! Ka-chan

Olivier J : Le catalogue Ankama Editions est composé de huit collections qui correspondent à des genres et thèmes bien identifiés qui illustrent la pluralité de notre politique éditoriale mais qui se complètent aussi très bien. Quand on pense à Ankama, on parle souvent d'une nouvelle approche de la bande dessinée : nouveaux format (19x27 par exemple, LE format Ankama par excellence), fortes paginations, nouvelles thématiques (le mix B-Movie/cocktail gangsters LA du Label 619 par exemple), des styles graphiques qui fusionnent les différentes influences du Neuvième Art (Freak's Squeele justement qui mélange à merveille la BD, le comics et le manga) et des jeunes auteurs, stars en puissance comme Run (Mutafukaz), Florent MAUDOUX (Freak's Squeele), Maliki ou plus récemment Mathieu BABLET (La Belle mort). Pour Freaks, je pense que Run et Florent pourraient vous éclairer d'avantage mais j'ai cru comprendre que Florent avait une idée bien précise de la longueur de sa série et des suites possibles, il faudrait lui poser la question ;-)

En ce qui concerne les critères, je dirai la qualité du récit, la force du dessin, son originalité, et le fait que l'album s'insère logiquement dans l'une des collections du catalogue.

 

 

 

Comment avez-vous pris la décision de publier Maliki (Un de mes auteurs préférés!) ? Cela n'a-t-il pas posé un problème de format pour passer du Web comics aux planches classiques ?

Jon G : C’est TOT lui-même (L’un des fondateurs d’Ankama) qui a repéré Maliki sur le net et a décidé de l’éditer.

À l’époque (en 2006), Maliki découvrait DOFUS grâce aux bloggeurs Mélaka et Reno. Charmée par le jeu, elle  raconta ses expériences de joueuse dans un strip qui circula sur les forums de DOFUS et finit rapidement sur l’écran de TOT.

Ce dernier, toujours à la recherche de nouveaux talents, invita Maliki à rejoindre son équipe de graphistes et designers pour travailler sur les jeux DOFUS et Wakfu et évidemment sur l’édition papier de son webcomic, on peut donc dire qu’elle a ainsi fait partie des tout premiers auteurs d’Ankama Editions !

Maliki, en perfectionniste qu’elle est, s’est personnellement occupée de mettre en pages ses strips pour l’adaptation papier, ce qui lui a demandé pas mal de travail pour certains d’entre eux. Mais maintenant  elle anticipe ce travail en prévoyant que 3 bandes équivaudront à une page.

 


 

Plus généralement vous recrutez beaucoup au niveau francophone est-ce votre ligne éditorial ?

Comment faites-vous pour trouver de nouveaux talents ? J'ai découvert Debaser récemment et je trouve que vous avez encore fait un bon choix, j'ai l'impression que les éditeurs classiques n'auraient pas pu éditer des auteurs si particuliers. Merci à vous ! Lyokoï

Olivier J : Je n'aime pas trop le terme "recruter", on n'est pas dans l'armée! ^^ Je dirai plutôt que les auteurs qui viennent chez Ankama (et donc que nous accueillons) ont des envies précises, souvent en dehors des sentiers battus de la BD dite "traditionnelle" et savent qu'ils trouveront chez nous une maison qui ose des choses, qui tente des paris et que nous sommes à l'écoute de nouvelles façons de raconter la BD. Nous accueillons des auteurs de tous les horizons, de toutes les langues, des tous les pays. Nous rencontrons des nouveaux talents en salons, à des rendez-vous d'écoles de dessin et d'art ou tout simplement via des dossiers que nous recevons.

Pour Debaser, il faut vraiment que vous parliez à Run, c'est lui qui a amené RAF chez Ankama. C'est une série dont il a le secret.

 

Debaser vient de se terminer avec le tome 8. L'occasion idéale de se pencher sur cette série atypique. Davantage d'infos ? Cliquez ici pour lire l'interview de son auteur, RAF.

 

 

Bonjour. Votre maison d'édition semble donner leur chance à de nombreux nouveaux talents: Nous aimerions donc savoir de quelle manière il est possible de vous proposer notre création manga, et si le travail est similaire à ce que l'on voit au Japon dans le Shonen Jump par exemple, à savoir travailler plutôt sur des chapitres à court terme, ou plancher directement sur une histoire plutôt longue et plus envisager un tome qu'un chapitre. Nous aimerions aussi savoir si l'éditeur a beaucoup d'influence sur l'œuvre en général ou si l'auteur a clairement la priorité. Merci de vos réponses ! xyrukki 

Marion A : Le mode d'édition japonais et français, vous l'avez noté est très différent. Puisqu'en France il n'y a pas de système de prépublication aussi développé et populaire qu'au Japon, présenter d'emblée une histoire sur un ou deux tomes est plus approprié. Ce qui n'empêche pas de penser un découpage en chapitres très rythmés !

Concernant l'influence de l'éditeur sur l'ouvrage, tout dépend vraiment de l'expérience de l'auteur, s'il est accompagné d'un scénariste ou non, de sa personnalité, de sa méthode de travail... Certains demandent clairement un appui au niveau du scénario et attendent un retour constant sur les dessins ou le découpage. C'est un des éléments qui rendent passionnant ce métier, chaque projet est très différent !

L’édition est avant tout un travail d'équipe, un échange constant entre la « team éditoriale « et l'auteur. Un éditeur se doit d'être attentif et de demander des ajustements et des corrections à ses auteurs, mais il n'y a pas, comme on peut le voir dans Bakuman, un suivi aussi drastique et contraignant que pour des publications types Jump au Japon. En tout cas, pas en ce qui nous concerne !

 

"Nous souhaitons réellement accentuer nos efforts sur  la création ou le « made in France » plutôt que de nous positionner activement sur le marché de l’achat de droits déjà très chargé"

 

Bonjour, Je suis avec attention chacune de vos sorties, plus particulièrement celles qui touchent au monde Wakfu, d'où ma question. Ayant adoré les deux volumes de Wakfu Heroes, que je possède en édition collector accompagnées d'une jolie figurine, je me demandais si vous projetiez de sortir de nouveaux ouvrages de cette collection ? De même pour Les Larmes De Sang, d'autres volumes concernant d'autres races sont-ils prévus ? Quoi qu'il en soit, continuez à nous offrir de si jolis livres, votre patte graphique est unique, il n'y a qu'à voir le dernier Remington ! helixio

Elise S : L’une de nos volontés est de renforcer les collections du Krosmoz (regroupe l’univers de DOFUS et de Wakfu) tant pour les collections manga (DOFUS Monster,…), que pour les collections de BD, telle que Wakfu Heroes.

La collection Wakfu Heroes est donc en train de se développer avec de nouveaux titres. Nous regroupons  les comics WAKFU (parus en kiosque au format fascicule) pour ensuite les publier en recueils dans la collection Heroes. Vous avez déjà pu découvrir le premier arc des aventures de Remington (paru fin mai) et vous découvrirez bientôt l’arc 2 (sortie prévue pour la rentrée 2012) et  l’arc 3 (courant 2013). Vous allez également pouvoir découvrir les aventures de Maskemane le Zobal déjanté (dont le premier recueil  sortira à la rentrée 2012) et de Kriss la Krass, le Sacrieur Boufbowler (courant 2013). Pour ceux qui avaient suivi Le Corbeau Noir, vous aurez le plaisir de retrouver le dessin du talentueux  ADRIAN dans une série de 3 tomes intitulé Tangomango où nous suivons Elaine et Encre Noir, deux personnages apparus lors de la saison 2 de Wakfu. Enfin, trois nouveaux auteurs planchent actuellement sur le personnage du Chevalier Justice dans un album qui rendra hommage aux comics.

Bref, en 2013, vous aurez de quoi lire !

 

 

 

Qu'en est-il de la licence Togainu No Chi ? Aucun nouveau tome depuis février, la série est-elle stoppée ? Shaketon

Marion A : Pour Togainu No Chi, comme pour les autres séries japonaises (Black Joke, La Paire et le sabre,…), nous faisons actuellement un point sur la direction à prendre mais absolument rien n'est encore décidé. Nous sommes désolés du temps de latence qui doit être pénible pour les fans de la série mais nous communiquerons aussi vite que possible aux lecteurs ce qu'il en est.

 

 

 

Bonjour Ankama, et merci pour vos choix éditoriaux, que ce soit "l’underground" avec Soil ou la filière franco-belge avec Freak's Squeele ou City Hall, par ailleurs TRES prometteur. Un grand écart pas si facile à gérer...N'avez-vous pas peur de vous perdre à force de courir plusieurs lièvres à la fois ? zo15  

Olivier J : Pourquoi plusieurs lièvres? Ce sont des ouvrages de qualité qui trouvent chacun leur place dans le catalogue Ankama : BD de qualité, originale, forte tant du point de vue du récit que de la forme avec laquelle il est raconté. Heureusement que nous avons plusieurs œuvres, certes différentes mais qui se complètent. Vous connaissez beaucoup d'éditeurs qui n'ont qu'un genre, qu'un type ouvrages? ;-)

 

Plus qu'un tome de Soil à attendre ! Premier opus de City Hall disponible depuis le mois de juin ! Pour découvrir l'interview de Rémi GUéRIN et Guillaume LAPEYRE, c'est par là que ça se passe !

 

 

Salut Ankama ! Ma question va être assez simple : Entre Togainu No Chi qui semble ne pas marcher, Soil qui est quasiment terminé et Black Joke et La Paire et le sabre qui ont rattrapé l'édition japonaise, on n'a plus de Kuri à se mettre sous la dent... Quels titres comptez-vous nous proposer dans les mois à venir ? Vu le choix de vos séries, j'ai hâte de connaitre vos réponses ! Continuez comme ça ! ^^ Saiko

Marion M : Salut Saiko ! Ta question tombe très bien car Ankama vous réserve des nouveautés détonantes pour l’année 2012/2013! Vous pouvez depuis peu découvrir l'excellent City Hall et nous vous réservons pour 2013 un nouveau manga qui va plaire aux amoureux de shonen vitaminés !

L'auteur s'appelle Tony VALENTE* et c'est un virtuose du dessin ainsi qu'un conteur très habile. Son univers va vous plaire, croyez-nous, ce nouveau manga est une BOMBE !

A Ankama, le manga de création est une longue histoire, le manga DOFUS a ouvert la voie et nous avons à cœur de continuer à soutenir des talents français, comme nous l'avons fait avec des auteurs comme RAF et DARA (Appt.44). A suivre, donc !

Elise S : Comme le dit ma collègue Marion, nous souhaitons réellement accentuer nos efforts sur  la création ou le « made in France » plutôt que de nous positionner activement sur le marché de l’achat de droits déjà très chargé.

Nous allons également renforcer les mangas français basés sur les deux univers d’AnkamaDOFUS et Wakfu. Le DOFUS manga poursuit son petit bonhomme de chemin accompagné de ses fans toujours très fidèles et d’ici fin 2013, 4 DOFUS Monster verront le jour, sans oublier un petit nouveau susceptible de voir le jour avec, comme héros, un personnage emblématique de DOFUS. Du côté Wakfu, nous sommes sur le tome 2 du manga, qui fait suite à la saison 2 de la série animée.

 

Tony VALENTE auteur de Hana Attori, chez Soleil

 

Merci à tous pour vos questions, et merci à Marion M, Elise S, Olivier J, Jon G pour leurs réponses. Merci également à Nazir et Marie. Rendez-vous dans quelques jours avec un nouveau éditeur dont le nom comporte un "k"... mystère !

Partagez cette news :

par Den d Ice

Manga, tarot, astronomie, cinéma asiat, cuisine, astrologie, décoration, moto,

Contenu associé

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire