Dernières critiques du staff
Junjô Romantica T.20 Staff
5

Cela fait déjà quinze ans que les aventures de Misaki et Usagi ont commencé, et même s'ils n'ont pas beaucoup vieilli, ce n'est pas notre cas. Après 20 tomes, l'histoire semble toujours avancer lentement, à tel point que leur évolution paraît nulle, car ce n'est pas avec 2 ou 3 tomes dans l'année qu'on pourra suivre correctement cette hi...

Lire la critique de Junjô Romantica T.20

Junjô Romantica T.15 Staff
6

Tandis que Misaki finalise ses études en vue de sa nouvelle place de travaille, il croule sous les félicitations et invitations, qu'il a bien du mal à décliner sans éveiller la jalousie maladive de son compagnon... Bien que plein de scènes romantiques à souhait et possédant une narration fluide et d'assez jolis dessins (en tout cas en comparaison avec le début de la série), ce tome de Junjo Ro...

Lire la critique de Junjô Romantica T.15

Junjô Romantica T.14 Staff
8

Tout comme le précédent, ce tome profite totalement du nouveau souffle donné à la série par l'ellipse temporelle, et il se révèle tout aussi délicieux, drôle, passionnant, bref : charmant ! Pour notre plus grand bonheur, Junjô Romantica a renoué avec l'excellence des débuts, et c'est avec beaucoup d'intérêt que l'on suit le parcours de Misaki, qui doit désormais faire face à de nouveaux défis ...

Lire la critique de Junjô Romantica T.14

Junjô Romantica T.9 Staff
7

Contre toute attente, ce n'est pas le couple Junjo Egoist qui occupe ce tome, mais le couple Junjo Romantica. Les précédents tomes ne nous avaient pas montré ce duo sous son meilleur jour, avec une intrigue peu passionnante et un humour si délirant qu'il en devenait plus pénible que drôle, cependant et pour notre plus grand bonheur, on assiste dans ce volume à une relève spectaculaire du niveau de...

Lire la critique de Junjô Romantica T.9

Junjô Romantica T.8 Staff
6

On retrouve le couple de Junjô Romantica, le premier à s'être formé dans la série, et dont on suit l'évolution par la suite en tant que couple. Dans les tomes précédents, cette partie s'est largement démarquée comme étant la moins passionnante, du fait de son humour trop délirant et répétitif, lourdingue à la longue et de la multiplication des gays parmi la famille et les amis qui n'améliore pas v...

Lire la critique de Junjô Romantica T.8