8
Ya San

par beautydoe le lun. 25 mai 1970

Doté d'un graphisme somptueusement travaillé et authentique, cette histoire narrée principalement à la 3ème personne peut sembler dans un premier temps confuse. Mais au fil des pages, les pièces s'imbriquent naturellement et éveille à notre perception un conte fascinant, comme un rêve... Saisissant.
Seul bémol une fin qui laisse un peu sur sa faim. Mais, de là, continu le songe dans notre esprit....

En bref

8
Ya San
beautydoe Suivre beautydoe Toutes ses critiques (2)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire