9
Le carnet d'expériences d'Endô-kun

par P'tit Citron le mar. 14 août 2018 Staff

Deuxième tome du Carnet d'Expériences d'Endô-kun ; troisième livre nous contant la relation entre Tsuda et Endô ; dernier volet d'une histoire passionnante.

[Synopsis de l'éditeur]
Endô et Tsuda se rendent bien compte que la situation ne restera pas éternellement la même. Ils ont beau se poser des questions sur leur relation, ils n'arrivent pas à trouver de réponses. Que doivent-ils faire pour être certains d'appartenir l'un à l'autre ? Rien ne leur semble jamais suffisant. Ils en désirent toujours plus. Le temps file, et les deux lycéens sont incapables de mettre un frein à leurs sentiments...



Enfin, la relation entre nos deux héros se concrétise. Ils arrivent petit à petit à mettre des mots sur leurs sentiments, et à accepter cet amour trop longtemps incompris ou refoulé, par peur. Tous deux vont donc évoluer et grandir ensemble, trouvant des réponses concernant leur relation et leur avenir. J'ai toujours aimé la façon dont l'autrice développe ses personnages ; elle a un réel don pour cela. C'est toujours visible et réaliste... Bien sûr, l'histoire ne délaisse pas les personnages secondaires. On retrouve donc Akira, le frère aîné de Tsuda, qui joue un rôle important dans la réalisation des sentiments de ce dernier et qui ne manquera pas de nous faire rire au passage ; ainsi que les camarades de classe des lycéens. Le récit dédie quelques planches à chaque protagoniste, pour nous illustrer ses peines, ses regrets et ses espoirs dans de très touchantes scènes.


Que dire de plus... C'est frais, c'est beau, c'est doux... En somme la poésie et la finesse de Hayakawa Nojico dans toute sa grandeur. Depuis le one-shot «Le Carnet de Notes d'Endô-kun» paru en 2010, et d'autant plus ici, elle nous délivre un récit qui transpire la mélancolie, mais qui sait aussi nous faire rire ou réfléchir. Ses personnages sont caractériels et attachants ; tous apportent quelque chose à l'histoire, créant une certaine harmonie... Que d'éloges et de belles phrases, mais que puis-je faire d'autre que complimenter face à une telle œuvre ? Pas grand-chose en effet... Si vous n'avez pas encore découvert le style libre et poétique de l'autrice, ou cette belle série qui l'exploite de la meilleure des façons ; alors qu'attendez-vous ? Foncez. :)

En bref

Ce n'est peut-être pas la dernière fois que nous côtoyons Endô et Tsuda, car en effet l'autrice dit vouloir continuer de les dessiner. Quoi qu'il en soit, ce deuxième volume du «Carnet d'Expériences d'Endô-kun» marque la fin d'une époque pour ses personnages. Avec une grande poésie et un ton mélancolique, le récit concrétise enfin la relation entre nos héros, sans délaisser les protagonistes secondaires pour autant. Chacun d'eux évolue à sa manière, acceptant ses peines et profitant de ses joies... Que dire de plus, si ce n'est que c'est une excellente lecture, fraiche et touchante. Je conseille donc cette belle série à tous ceux qui n'ont pas encore découvert le style unique de Hayakawa Nojico, ainsi qu'aux lecteurs en quête de finesse, de subtilité et de douceur dans une histoire d'amour emplie d'émotions...

9
Le carnet d'expériences d'Endô-kun
P'tit Citron Suivre P'tit Citron Toutes ses critiques (189)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire