8
Memento Mori

par Den d Ice le mar. 6 déc. 2011 Staff

Les éditions Tonkam, fort de leur expérience dans le manga, lance Yggdrasill, collection regroupant les amoureux de la BD franco-belge et japonaise. Memento Mori de Rann ouvre le bal. Pénétrez dans une aventure mystique à l'époque moyenâgeuse, à mi chemin entre la Belle et la Bête et les noires créations de Tim Burton.

Bien que l'on soit face à une BD « classique » avec ses codes (46 pages en couleurs, découpage des cases etc) l'inspiration manga se ressent fortement dès la première page (graphisme, personnages en SD-Super Deformed etc). Ce mélange de deux univers s'avère surprenant dans le bon sens du terme.

Graphiquement, le travail de la jeune auteure est agréablement maîtrisé. Aucune approximation, ses traits sont précis et le choix des couleurs a été réfléchi et est cohérent. Les effets de lumière sont simplement extraordinaires! Le lecteur pourra s'en rendre compte à partir de la page 18.

Scénaristiquement, même si l'histoire n'a rien d'originale pour l'instant, on se laisse volontiers porté par son récit et les événements qui en découlent. L'auteur prend le temps de nous immerger dans son univers fantastique en nous présentant les principaux protagonistes et le milieu dans lequel ils évoluent. Même si l'on met quelques pages à entrer dans cette fantasmagorie, il est difficile de ne pas y adhérer par la suite. Les éléments étant bien placés, c'est avec plaisir que l'on suit les mésaventures de Calliste...

De manière générale (scénario, dessins et colorisation) Rann ne montre pas l'étendu de ses talents au premier venu. En effet, les premières pages sont plaisantes mais c'est vraiment à partir d'une dizaine de pages que Rann montre ses capacités de scénariste, de graphiste et de coloriste. Passé la dizaine de pages, c'est avec un plaisir non dissimulé que le lecteur plongera dans cette histoire qui allie avec panache fantaisie, romance et sorcellerie.

La seule frustration de ce premier album concerne le nombre de pages. Une fois dans l'univers de Rann, il est difficile d'en sortir! Il va falloir prendre sur soi en attendant le tome 2.

En bref, la collection Yggdrasill s'avère prometteuse avec Memento Mori. Un titre fort intéressant qui saura concilier les fans de BD et de mangas. A suivre de près.

En bref

Pénétrez dans une aventure mystique à l'époque moyenâgeuse, à mi chemin entre la Belle et la Bête et les noires créations de Tim Burton ! Même s'il faudra attendre une dizaine de pages, Rann montre ses capacités de scénariste, de graphiste et de coloriste pour plonger le lecteur dans une histoire de laquelle il sera difficile de sortir. Un titre fort intéressant qui saura concilier les fans de BD et de mangas.

8
Memento Mori
Den d Ice Suivre Den d Ice Toutes ses critiques (870)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire