8
Seven Deadly Sins

par snoopy le lun. 12 déc. 2016 Staff

Comme il nous l’a été annoncé précédemment, c’est un entrainement intensif qui attend nos amis. Dans la plupart des shonen, on passe toujours sur la case level up surtout lorsqu’il s’agit de longues séries ; ce qui est logique puisque forcément le héros finit par tomber sur plus fort que lui à un moment donné. Un passage qui me fera toujours penser avec nostalgie à la capsule dans laquelle végéta passait des heures à s’entraîner. Je suis donc curieuse de voir ce que nous réserve Nakaba Suzuki. Let’s go !

Amnésique, Diane tombe nez à nez avec deux des Ten Commandments. Alors qu’elle est dans une situation critique, Matrona, qu’elle croyait morte, vole à son secours ! De leur côté, les Deadly Sins se rendent au sanctuaire des druides, les sages de la forêt, afin d’acquérir la puissance nécessaire pour faire face aux Ten Commandments. Les chefs des druides vont imposer à Meliodas une épreuve insurmontable…
Le moment de la remise en question est arrivé ! L’entraînement de nos héros n’est pas de tout repos !

On débute ce nouvel opus par une petite démonstration de force de deux des ten commandments qui trouve une conclusion un peu ridicule pour l’un d’entre eux pour ensuite enchaîner sur le fameux entrainement de nos amis. Pour y parvenir, l’un des personnages conduira les autres en un lieu sacré et en profitera pour nous révéler un élément permettant à la suite de rester crédible. On oubliera très vite cette petite facilité scénaristique notamment grâce à la terrible épreuve à laquelle devra se soumettre Meliodas afin de devenir plus fort. C’est une véritable torture psychologique que subit notre héros, le lecteur ne peut d’ailleurs qu’être interpellé tant la souffrance éprouvée est forte et particulièrement bien retranscrite; l’expression remuer le couteau dans la plaie trouve ici tout son sens. En effet, on était au courant de la fin tragique de Liz mais ce passage vient lever le voile sur la relation qu’ils entretenaient de façon tout à fait originale et captivante. On découvrira ainsi le personnage de Liz à la fois douce mais doté d’un fort caractère à travers quelques bribes de leur quotidien. On comprend ainsi la raison pour laquelle Meliodas était très épris d’elle et la douleur immense ressentie à sa perte. Notre héros ressortira plus fort de cette épreuve qui lui permettra de faire enfin face à ses sentiments et de recommencer à avancer. C’est clairement le moment le plus chargé en émotions depuis le début de la série ; le tout est d’ailleurs accentué intelligemment par le trait et la mise en scène.

D’autres personnages seront également de la partie, on prend toujours beaucoup de plaisir à les voir évoluer surtout notre petit Gil et Howzer auxquels on s’est particulièrement attaché au fil des épreuves. L’idée de l’entrainement est assez sympa mais on retiendra surtout le petit retour en arrière permettant aux personnages de comprendre ce qui leur manque pour parvenir à vaincre l’ennemi ; un bon passage pourvue de scènes de combats toujours aussi jouissives.

Enfin, King se retrouvant seul avec Meliodas se met à lui poser des questions étranges. Même si on s’en doutait, l’auteur l’ayant suffisamment sous-entendu auparavant, cette révélation fait son effet et donne très envie de lire la suite. L’idée de la provocation en fin de tome est juste excellente et ajoute une touche d’intensité offrant des scènes d’action explosives qui viennent clore d’une bien belle façon le tome.

En bref

Seven deadly sins conserve donc une très bonne dynamique avec ce volume à la fois rythmé, intense, et intéressant dans l'abord du level up de ses personnages. L’émotion et l’action sont au rendez-vous donnant naissance à certains passages particulièrement bons, l’auteur parvenant toujours à verser dans l’originalité à partir d’éléments classiques du genre. La fin laisse suggérer une suite encore plus intense et riche en révélations.

8
Seven Deadly Sins
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (485)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire