8
One Piece

par Végéta69 le dim. 23 oct. 2016 Staff

Après un combat acharné contre Doflamingo, Luffy parvient enfin à libérer le Royaume de Dressrosa des mains de la Don Quichotte Family. L’arc scénaristique touche peu à peu sa fin mais un nouveau s’annonce dans ce 80ème tome et il risque de réserver bien des choses. Accrochez-vous bien, nous sommes partis pour ce nouveau volume de One Piece !

En ce début de tome, nous assistons donc à l’épilogue de la bataille de Dressrosa. Chacun fête la défaite de Doflamingo et tous se réjouissent de cette bonne nouvelle. Seulement, les pirates encore présents sur les lieux doivent rapidement trouver un moyen de s’échapper car la Marine ne compte pas faire d’amnistie. D’autant plus que l’amiral Fujitora passe à l’action et qu’il risque de causer bien des dégâts parmi les équipages. Comme à son habitude, un tome de One piece reste très rythmé et c’est la course pour quitter l’île. Alors qu’au même moment, Luffy décide d’emmener avec lui la princesse du royaume ajoutant de ce fait encore plus d’action à l’intrigue. Tous les personnages ont un rôle à jouer et chacun se démène pour subvenir aux besoins de son coéquipier.

Eiichiro Oda par ailleurs, profite de cette séquence pour intriguer à nouveau le lecteur sur le mystère qui perdure autour de la lettre D. Le mangaka y fait de plus en plus allusion dans son histoire mais nous n’avons encore que peu d’éléments de réponses. Après plusieurs confrontations pour s’extirper du guet-apens, le calme revient peu à peu sur les bateaux pirates. Mais il vient ensuite un événement qui ne manquera pas de surprendre le lecteur. En effet, une alliance entre pirates va naître et elle ne manquera pas de rappeler au lecteur celle de Barbe blanche et ses acolytes. Je n’en dis pas plus mais il y a moyen de faire quelque chose de très grand, vraiment Eiichiro Oda nous fait trépigner d’impatience et rend ce moment tout simplement épique. Le tout accompagné d’une fête d’un chapitre jovial qui nous fait très certainement assister à la création d’un nouveau mythe. Encore une fois, c’est ce qui fait la force du titre, le lecteur a la sensation de participer à l’aventure, de partager ces moments mémorables.

L’auteur semble nous diriger vers une bataille qui va opposer les plus grands pirates du nouveau monde. Entre les empereurs, les sept grands corsaires et les pirates de la génération terrible, il y a de quoi faire et ça ne peut qu’annoncer du très bon pour la suite ! On comprend davantage ce que peut réserver le nouveau monde … D’autant plus que l’équipage de Luffy a reçu de nouveaux avis de recherches, le garçon au chapeau de paille ne cesse d’accroître sa renommée. L’histoire progresse sans passer par des longueurs scénaristiques.

Comme c’est bien souvent le cas dans un nouvel arc, le mangaka ajoute à son récit de nouveaux personnages qui semblent dotés d’une puissance phénoménale et Luffy risque bien de les rencontrer dans peu de temps. Seulement, l’équipage de chapeau de paille se rend pour l’instant sur une nouvelle île afin de retrouver ses autres membres que sont Chopper, Nami, Sanji et Brook. D’ailleurs, et c’est bien là le problème depuis quelques tomes, on regrette de ne pas les avoir plus vu à l’œuvre ses derniers temps. Ils ont été inexistants pendant l’arc de Dressrosa et même si on s’intéresse à eux en fin de tome, on ne peut que regretter ce choix de la part d’Eiichiro Oda.

Mais revenons-en à l’arrivée des pirates sur l’île, qui a une particularité bien étrange. Cela démontre une fois de plus la richesse de l’univers de One Piece qui n’est décidément plus à prouver. D’autant plus que cette île va réserver de nombreuses surprises à nos protagonistes. Alors que dans le nouveau monde, ça commence à s’agiter et on s’intéresse un peu plus aux membres de l’armée révolutionnaire. A suivre dans le prochain tome !

Après 80 tomes, One Piece reste à son plus haut niveau ! Un volume qui fait plutôt office de transition mais qui n’en reste pas pour le moins de très bonne qualité. Tous les éléments sont réunis pour faire un tome haletant : de l’émotion, des moments épiques, un récit rythmé, la découverte d’une nouvelle île, de nouveaux personnages intéressants et j’en passe ! Comme d’habitude, ça part dans tous les sens et vous ne savez plus où donnez de la tête, mais sans jamais donner la sensation que le scénario n’est pas maîtrisé. Même si on regrette de ne pas avoir plus vu à l’œuvre le reste de l’équipage de Luffy, Eiichiro Oda semble redresser le tir et nous offre un final intriguant. Vous l’aurez compris, One Piece reste One Piece, et ce nouveau tome se savoure de bout en bout.


En bref

Après 80 tomes, One Piece reste à son plus haut niveau ! Un volume qui fait plutôt office de transition mais qui n’en reste pas pour le moins de très bonne qualité. Tous les éléments sont réunis pour faire un tome haletant : de l’émotion, des moments épiques, un récit rythmé, la découverte d’une nouvelle île, de nouveaux personnages intéressants et j’en passe ! Comme d’habitude, ça part dans tous les sens et vous ne savez plus où donnez de la tête, mais sans jamais donner la sensation que le scénario n’est pas maîtrisé. Même si on regrette de ne pas avoir plus vu à l’œuvre le reste de l’équipage de Luffy, Eiichiro Oda semble redresser le tir et nous offre un final intriguant. Vous l’aurez compris, One Piece reste One Piece, et ce nouveau tome se savoure de bout en bout.

8
One Piece
Végéta69 Suivre Végéta69 Toutes ses critiques (93)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire