7
Brother Shuffle!

par snoopy le jeu. 9 juin 2016 Staff

Après quelques années d’absence, l’auteure du très sympathique lover’s doll revient en France avec une comédie sentimentale où humour et fantasy sont à nouveau de la partie. Profitons d’un petit rayon de soleil, allongé sur un transat pour se divertir et se vider la tête avec une lecture qui s’annonce déjà fraiche et drôle grâce à sa couverture aux couleurs bien acidulées.

« Apparence ? Caractère ? Nous sommes frères…Pourtant nous ne nous ressemblons en rien !! »

Vous ne vous êtes jamais demandé si vous n’aviez pas été adopté tant vous vous sentez différent de votre frère ou de votre sœur ? C’est en tout cas la question qu’on peut se poser en voyant Haruki, le bad boy du lycée et son petit frère Mafuyu, véritable otomen. Un jour, ils tombent tous les deux dans les escaliers et se réveillent dans le corps de l’autre. Si Mafuyu semble plutôt satisfait de la situation, ce n’est pas le cas du pauvre Haruki pour qui les galères commencent à peine arrivé à l’école. Vont-ils réussir à conjurer le sort ?

Quand on débute la lecture, on peut avoir quelques craintes lorsque l’auteure nous présente Mafuyu et Haruki qui sont très stéréotypés et très différent d’un point de vue physique et mental (trop ?). Heureusement, elle parvient à les nuancer au fil du tome grâce notamment au rapprochement entre Haruki et Akiyama, un camarade de Mafuyu. Ce dernier est le seul à être au courant de la situation et décide de veiller sur Haruki en attendant que les choses rentrent dans l’ordre. Mais est- ce uniquement par amitié ou a-t-il quelques arrières pensées ? C’est en tout cas bien plus facile d’approcher Haruki dans ces conditions-là et c’est ce qui apporte une petite touche d’originalité à leur début de relation. D'autant plus que l'auteure va vraiment prendre le temps de faire évoluer les sentiments de ses personnages, ce qui n'est pas toujours évident avec un format aussi court.On appréciera également les réactions complétement désemparées de Haruki qui est bien obligé de faire quelques concessions afin de ne pas éveiller les soupçons. Idem pour Mafuyu qui donne très bien le change en mode voyou avec un petit twist surprenant et bien vu concernant sa personnalité à la fin du tome.

L’intrigue de base et le déroulement de celle-ci me font vraiment penser au film Freaky Fridays (avec Jamie Lee Curtis), on retrouve la même ambiance bon enfant sauf qu’ici ce n’est pas la différence d’âge mais bien la différence de caractère qui va servir de moteur au récit et donnera lieu à de nombreuses scènes comiques efficaces. Et comme dans le film, cette mésaventure permettra aux deux frères d’en apprendre davantage sur l’autre et de parvenir à mieux se comprendre. Une expérience qu’ils ne seront pas prêt d’oublier !

Enfin, bien que le trait puisse paraitre classique, c’est assez réussi et expressif dans l’ensemble même si dans certaines scènes le visage de certains personnages reste un peu figé. Par contre, on ne se lasse pas de voir les tenues de Mafuyu qui relève plus du cosplay et la réaction du pauvre Haruki qui ne sait plus où se mettre en se voyant ainsi habillé, hilarant ! Les scènes érotiques vont crescendo grâce aux personnages qui se rapprochent petit à petit et qui font monter la température au fil du tome, ce qui est d’ailleurs assez appréciable et rendent celles-ci bien plus sympathique que d’ordinaire. Côté édition, le travail est toujours aussi impeccable.

Mishima Kazuhiko nous offre à nouveau un bon divertissement et ce malgré une intrigue déjà vue mais bien exploitée avec une bonne dose d’humour grâce notamment aux caractères bien trempé des deux frères qui nous ferons décidément bien rire.

A prendre dans vos bagages pour partir en vacances ! Fun !

En bref

Mishima Kazuhiko nous offre à nouveau un bon divertissement et ce malgré une intrigue déjà vue mais bien exploitée avec une bonne dose d’humour grâce notamment aux caractères bien trempé des deux frères qui nous ferons décidément bien rire. A prendre dans vos bagages pour partir en vacances ! Fun !

7
Brother Shuffle!
snoopy Suivre snoopy Toutes ses critiques (485)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire