4
Sex Discovery

par Sorata le dim. 1 mars 2015 Staff

Première œuvre de Zin Arima publiée en France, Sex Discovery regroupe dix chapitres dont les cinq premiers sont consacrés à la vie de couple de Naoto et Akira.

C’est donc avec un jeune couple d’étudiant que nous commençons notre découverte de ce hentaï. L’auteur nous propose une succession de cinq scénettes sans aucun lien entre elles, nous relatant les ébats de ce duo coquin dans différents endroits très classiques, comme le love hôtel par exemple. L’accent est plutôt mis sur les gros plans. Et même si ces derniers sont plutôt bien orientés, la simplicité des traits proposés par l’auteur ne permet pas une mise en valeur efficace des personnages et des scènes de sexes. Par ailleurs, Zin Arima joue la carte des énormes poitrines à fond en oubliant un peu trop l’expression sur les visages féminins qui reste pratiquement constante tout le long de l’œuvre. A croire que les filles ne cessent jamais de rougir et de gémir et cela même quand rien ne se passe.

En ce qui concerne les autres chapitres, là aussi rien de révolutionnaire, on a même le droit au traditionnel fantasme de la mère du copain. Mais l’histoire peine encore plus à convaincre que d’habitude, puisqu’avec le style graphique de l’auteur, on a l’impression que la mère en question n’a qu’une vingtaine d’année. Toutefois, on appréciera la scène de la prof et de son élève avec l’arrivée d’une troisième personne mettant un peu de piment et proposant du même coup une revisite original de ce fantasme.

En bref, un hentaï très classique avec un dessin très simple et des histoires plutôt communes. A réserver aux collectionneurs de l’édition.

En bref

4
Sex Discovery
Sorata Suivre Sorata Toutes ses critiques (140)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire