6
Black Butler

par Sherryn le dim. 1 févr. 2015 Staff

Après s'être essayé à bien des genres différents au cours de ses différents arcs, Black Butler se meut maintenant en manga de sport ! Vous l'avez compris, ce dix-septième volume fait la part belle au tournoi de cricket et développe longuement les matches auxquels les dortoirs vont se livrer pour gagner le tournoi et, peut-être, la fameuse invitation au "thé de minuit"...

Sur le plan de la forme, tout est ok. Yana Toboso a déjà démontré qu'elle possède bien des cordes à son arc, en l'occurrence qu'elle maîtrise des genres narratifs particulièrement diversifiés, et que ce soit au niveau du rythme, du découpage, du suspens, tout y est, le tout dans des graphismes fidèles à eux-mêmes, dont la finesse, la beauté et le souci du détail en mettent tout simplement plein les yeux.

Tout y est, peut-être un peu trop... Car cela sous-entend, y compris les longueurs propres aux mangas de sport. Donc autant dans ces genres ça passe assez bien, autant dans Black Butler, plutôt orienté enquêtes et action, ça passe moyennement. Surtout parce que tout dix-septième défile, et il est ma foi assez distrayant, mais on aurait vraiment voulu que ça avance plus, beaucoup plus !

Le manga reprend du poil de la bête surtout dans les dernières pages, et en profite pour montrer le suivi de l'intrigue depuis plusieurs volumes, en faisant des liens vers des mystères antérieurs...

La dernière page lève le voile d'un gros mystère et la prochain volume devrait être le dernier consacré à cet arc scolaire, à la narration certes maîtrisée, mais qui manquait un peu de peps quand même... Donc on se réjouit du fait qu'une nouvelle partie devrait lui succéder bientôt, en espérant que l'auteur reprendra une orientation plus axée sur l'action.

En bref

6
Black Butler
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire