3
King's Game - Extreme

par Lelouch le sam. 3 janv. 2015 Staff

Natsuko, la jeune fille arrogante et manipulatrice est en difficultés. En effet, la sacrifice des doigts de Teruaki la place dans une mauvaise posture. Elle doit convaincre certaines de ses amies de sacrifier leurs doigts pour elle, qui a elle-même refusé de la faire. C’est un jeu de persuasion qui se met en place, plus proche de la manipulation. Mais, à peine ce défi terminé, voici le que le Roi décide de les envoyer en « voyage »…

Malgré l’échec de son escapade dans le village d’où serait parti le « King’s Game », Nobuaki reprend dans le groupe une place importante. On retrouve plus le Nobuaki dans la première saison du manga. Il est devenu un l’élément fédérateur, personne par qui passe le rejet de Natsuko et ses pratiques douteuses. Cette dernière et notre jeune héros, sont tous les deux sortis d’une autre partie de jeu du Roi, mais leurs conceptions de « comment s’en sortir » est littéralement différente. On revient donc un peu au système d’origine du manga. Pourtant, on retrouve toujours en fond d’histoires, les manquements habituels : un scénario qui se veut ancrer dans une réalité mais qui n’y arrive pas, personnages aux réactions aberrantes, tous prêts à se sacrifier pour leurs « amis » sur une page, mais qui ne veulent pas mourir sur celle d’après…

Le nappage habituel de « bons sentiments », dont Nobuaki est le premier générateur, ne coïncide pas avec le choix d’une histoire sombre et gore, qui se veut être un Seinen. Ce mélange ne prend pas, et ce n’est pas en glissant une mort subite entre deux pages que l’histoire en deviendra consistante et sombre ! Pour finir sur une note positive, ce quatrième tome est quand même mieux construit, moins anarchique que les précédents. Le retour de Nobuaki « meneur » permet de retrouver un peu de cohérence !

En bref

3
King's Game - Extreme
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire