5
Witchcraft Works

par Suiginto le sam. 13 sept. 2014 Staff

Après les révélations du précédent volume, on pensait que Ryu Mizunagi allait continuer à développer le fond de son intrigue, cependant ce troisième tome renoue avec une alternance plus légère entre le quotidien scolaire déjanté de notre improbable duo de héros, et les affrontements magiques.

Si Kagari a toujours autant de classe et de charme grâce au coup de crayon de l'auteur et à la mise en avant perpétuelle de la belle (que ce soit au lycée, en tant que magicienne, ou auprès de ses proches), Takamiya manque un peu de consistance dans ce tome, reprenant un peu son rôle de faire-valoir et de "princesse en détresse".

Les différents combats qui égrènent cet opus rivalisent de panache les uns avec les autres, mais cette mise en relief paraît un peu démesurée par rapport à l'enjeu et aux motifs des affrontements. On suit l'histoire sans toujours bien comprendre les tenants et les aboutissements de l'intrigue, les mobiles des trop nombreux personnages, le clan auquel ils appartiennent, les conséquences de l'évènement que tous semblent redouter avec la levée des sceaux...

Cette confusion entache un peu notre attachement à la série, qui par ailleurs reste graphiquement très prenante, avec une foultitude de détails, et une utilisation judicieuse des doubles-pages. Kana nous gratifie d'ailleurs de nouvelles pages en couleur, vraiment très réussies...!

L'humour reste très présent, à travers de nombreux gags tout au long de ce tome, ce qui contribue à créer une ambiance plutôt sympathique à la lecture.
Dommage que le scénario manque d'un fil rouge plus clair, les révélations faites jusqu'ici étant loin de suffire à la bonne compréhension du récit...

Un troisième tome divertissant mais à l'histoire toujours aussi nébuleuse...

En bref

5
Witchcraft Works
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire