7
Soul Messenger

par Lelouch le sam. 29 juin 2013 Staff

Petite série des Editions Pika « Soul Messenger » est un manga qui mêle des enquêtes policières et le surnaturel. La jeune Kei Misaki vient d’intégrer la rédaction du « Journal du monde ». Elle cumule les petites taches sans intérêt dans la rédaction : café, photocopie, coursier… Elle a en parallèle un pouvoir surnaturel : elle a la capacité de voir et de communiquer avec les morts. Elle est une sorte de messagère des âmes. Un beau jour, pour éviter les tâches ingrates qu’on lui impose elle se porte volontaire pour faire un article sur le suicide d’une jeune femme. Malgré l’opposition de son chef elle fonce vers cette opportunité pour changer son quotidien ! Elle va ainsi faire la rencontre de l’inspecteur Nishijima qu’elle va essayer de persuader de la véracité de son étrange pouvoir.

Dans un premier temps, la facilité avec laquelle certaines personnes de l’entourage de Kei accepte et croit au pouvoir de la jeune fille est assez déconcertante, mais rapidement, cela devient presque logique fixant ainsi rapidement un cadre au personnage de la journaliste. Elle aborde ce pouvoir de manière totalement naturelle et comme si c’était normal alors que ses collègues ou les personnes qu’elle rencontre ne voit ça pas du même œil. En allant sur le lieu la scène du suicide, elle découvre rapidement qu’il s’agit en réalité d’un meurtre, elle va devoir convaincre Nishijima de sa bonne foi. Quand à cet inspecteur de police on a affaire à un homme impulsif et pas très à cheval sur le protocole lui donnant une personnalité attachante, un peu comme certains flics de série américaine.

C’est ainsi que se forme ce duo quelque peu loufoque : l’inspecteur décalé et la journaliste médium. La recherche d’un meurtrier et de son mobile n’est pas une tâche aisée, le scénario se développe lentement dans une première partie pour ensuite s’accélérer et s’achever un peu rapidement n’offrant pas à l’histoire la possibilité d’exploiter au maximum ses capacités de rebondissement et d’intrigue policière.

Les dessins sont assez ronds, et les fonds sont souvent épurés mais les revenants sont assez convaincants avec une aura fantomatique. Le thème est plutôt bien maîtrisé et sans grandes complications avec des anecdotes un peu originales.

L’ensemble propose un manga divertissant sans prise de tête avec des personnages extravagants et un peu crédules. Le scénario se couple bien avec les dessins. Le tout se lit bien. Un manga simple mais agréable.

En bref

7
Soul Messenger
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire